Pro D2

Le LOU d'un souffle

Lyon a tremblé jusqu'au bout mais il s'est finalement imposé 19-13 à Vuillermet face à des Aurillacois accrocheurs et oppotunistes. Après leur défaite à domicile contre Albi, les Lyonnais n'ont pas rassuré toutefois.

 
Le LOU d'un souffle - Rugby - Pro D2Imago
 

Les spectateurs de Vuillermet ne sont pas à la fête en ce moment. La superbe victoire contre Tarbes de la troisième journée (56-3) est bien loin... Après la défaite contre Albi il y a quinze jours (15-22), les supporters lyonnais ont une nouvelle fois été malmenés. Ils ont dû patienter jusqu'à la 77e minute et un essai de Xavier Sadourny pour souffler enfin. N'allez pas croire qu'ils sont rassurés pour autant. Leurs joueurs ont beau avoir rempli leur contrat en remportant les quatre points de la victoire, ils ont fait preuve d'un manque de réalisme et de maîtrise inquiétant.

C'est ainsi qu'ils étaient menés 10-9 à la mi-temps. Incroyable, tant le LOU avait monopolisé le ballon et fait le jeu en première période. Les Lyonnais, dominateurs en touche, peinaient en fait dans la concrétisation. Ils trouvaient les failles dans la défense aurillacoise (très naïve lors du premier acte) mais confondaient souvent vitesse et précipitation dans la finition. Ils étaient, c'est vrai, peu aidés par les innombrables fautes aurillacoises dans le jeu au sol. C'est pourtant sur ces fautes que les locaux devaient s'appuyer pour scorer et mener 6-0 à la 20e minute de jeu (Fourie, 7e, 20e).

Suspense

Mais à trop jouer, on s'expose au contre. L'ouvreur aurillacois Pottas le sait bien. Sur un ballon de récupération, il tapait par-dessus pour lui-même et s'en allait aplatir le premier essai du match (22e). Un essai contre le cours du jeu, marqué sur l'une des seules incursions aurillacoises dans le camp adverse, mais qui témoignait de l'état d'esprit très opportuniste des Cantaliens. Au retour des vestiaires, tout Vuillermet espérait que le discours des coachs à la mi-temps allait permettre de retrouver un peu de sérénité. Au lieu de ça, les locaux s'affolaient, manquaient de maîtrise et permettaient à leurs adversaires de remettre la main sur le ballon.

Aurillac, plus efficace dans l'occupation du terrain, endiguait toujours les attaques du LOU en seconde période. Mais toujours aussi indiscipliné dans le jeu au sol, il était souvent pénalisé. Fourie redonnait ainsi l'avantage aux siens 12-10 (53e). Pas suffisant pour décourager les Cantaliens. Alors qu'ils jouaient encore en infériorité numérique après le carton rouge reçu par Boukanoucha (71e), Staniforth passait le drop des 40 mètres (77e). Vuillermet, atterré, croyait que c'était perdu. C'est alors que Peseta relançait pour initier l'action conclue par Sadourny derrière l'en-but. Score final : 19-13. Le LOU s'est fait peur. Mais s'il n'a pas rassuré, il a prouvé qu'il avait de la ressource. C'est l'un des seuls points positifs de la rencontre.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |