Pro D2

La 13e journée en questions

Qui va remporter Albi-Auch, le choc des relégués du Top 14? Béziers va-t-il confirmer à Tarbes, son succès sur l'ex-leader Aurillac? Et l'Agenais Rupeni Caucaunibuca va-t-il se montrer à son aise une nouvelle fois? Voici les principaux enjeux de la 13e jo

 
La journée en questions - Rugby - Pro D2Midi Olympique
 

A qui le duel des relégués?

De retour en Pro D2, un échelon qu'ils ont fréquenté plusieurs années durant, Albi et Auch connaissent des fortunes diverses. Les Tarnais semblent avoir parfaitement digéré leur rétrogradation administrative. Troisièmes à quatre points du leader parisien, ils sont bien partis pour les play-offs, voire mieux. Pour les Gersois, c'est loin d'être le cas. Ils végètent à la 12e place du classement alternant avec une "régularité" exemplaire, victoires à la maison et défaites à l'extérieur. Il n'y a pas de raison que ça change, d'autant que le SCA n'a pas perdu sur sa pelouse depuis le mois d'avril et un match face au Stade toulousain (13-20). De plus, l'an dernier, les Auscitains avaient quitté le Tarn avec un 29-0 dans les bagages.

Agen sera-t-il encore sous l'effet Caucau?

Certains médicaments agissent rapidement mais pas forcément sur la durée. D'autres ont l'effet inverse. Qu'en sera-t-il d'une nouvelle prise de Caucaunibuca pour Agen? Difficile à dire tant le Fidjien est imprévisible. En marquant l'essai de la victoire à Lyon, il a offert aux SUA son premier succès à l'extérieur. Le conduira-t-il à un deuxième sur les terres d'Aurillac, qui vient de tomber à Béziers? Rien n'est moins sûr. Il peut passer à côté comme marquer trois essais. Quoi qu'il en soit, le club du Lot-et-Garonne doit poursuivre son difficile enchainement (La Rochelle et Lyon, déjà battus, maintenant Aurillac, Albi, Racing, Auch, Pau). Qu'il soit placébo ou pas, l'effet Caucaunibuca doit perdurer afin que les Agenais restent dans le haut du tableau.

Béziers, maintenant ou jamais?

C'est le match qui va déterminer si Béziers va se battre jusqu'au bout ou souffler un peu. Le club de l'Hérault, 15e avec 16 points, se rend à Tarbes, 13e avec 24 points. La position des deux formations donne donc un enjeu dramatique la rencontre. Si les Pyrénéens s'imposent, ils mettront les Héraultais à 12 points. En revanche, si les Héraultais confirment leur succès devant Aurillac en signant un premier succès à l'extérieur cette saison, ils reviendront à quatre points. Et Colomiers, qui reçoit dans le même temps Oyonnax, pourrait également mettre la pression sur le TPR. Soit un regroupement s'opère ce week-end en bas de tableau, soit Béziers reste décroché pour de bon avec une épée de Damoclès au dessus de la tête toutes les semaines...

Grenoble, plus orgueilleux que La Rochelle?

La défaite à Narbonne (33-16) n'a pas été du goût de tout le monde chez les Maritimes. Il faut donc se ressaisir mais Grenoble n'est pas le meilleur endroit pour ça, surtout que les Isérois viennent de concéder un nul peu flatteur devant Bourg (12-12) et qu'ils sont en retard sur leurs objectifs. Lequel des deux clubs saura réagir et mieux gérer la pression du résultat? Sylvain Begon, l'un des entraîneurs du FCG, ne se mouille pas et s'attend quoi qu'il arrive à un rude combat. "C'est toujours compliqué de rencontrer La Rochelle surtout que nous ne les recevons pas au meilleur moment. Nous restons sur une rencontre extrêmement décevante face à Bourg-en-Bresse et La Rochelle a pris une grosse claque à Narbonne et voudra montrer un tout autre visage".

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |