Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

La 25e journée en bref

La 25e journée en bref

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 06/04/2009 à 16:00
La 25e journée du Pro D2 a boulversé le classement. Agen, grâce à son beau succès à La Rochelle, est le nouveau dauphin et Béziers devient la lanterne rouge en raison d'une nouvelle défaite à domicile face à Bourg-en-Bresse.

EN HAUSSE

Bourg-en-Bresse

Les Bressans ont perdu dix-neuf matchs cette saison. Ils n'en ont donc remporté que cinq. Mais ils ont peut-être remporté le plus important de leur saison samedi soir à Béziers (26-23). Dans le choc des relégables, les promus ont su profiter de l'indiscipline héraultaise pour décrocher un succès capital dans la course au maintien. Ils quittent, pour la première fois depuis la première journée du championnat, la dernière place pour s'installer en quinzième position au classement. "Enorme", résumait le capitaine Bertrand Aurignac après le match. En revanche, Béziers a définitivement touché le fond. "C'est dur à vivre, c'est une grande déception et j'avoue être très abattu" , déplore le deuxième ligne Christian Petre.

EN BAISSE

La Rochelle

Un stade archi-comble avec 10 000 spectateurs rassemblés, l'annonce d'une nouvelle tribune capable d'accueillir 5000 personnes... Tout était réuni à La Rochelle pour entériner dans la fête la qualification du club pour les demi-finales. Mais les Agenais en ont décidé autrement. Bien que les Maritimes aient globalement dominé la rencontre, ils ont manqué de réalisme, contrairement à leurs adversaires qui ont "fait ce qu'il faut faire dans un match à l'extérieur, reconnaît le capitaine Robert Mohr. Ils ont mis en place une très grosse défense et joué chaque coup à fond. Nous aurions tout aussi bien pu l'emporter mais ils n'ont pas volé leur victoire." Un deuxième revers à domicile bien malvenu qui laisse les Rochelais derniers qualifiés potentiels pour les demies, à deux points seulement de Lyon. Agen, en revanche, fait un très bon coup et s'installe à la deuxième place.

LE JOUEUR

Rupeni Caucaunibuca (Agen)

La fusée fidjienne a rejoint la première place du classement des marqueurs d'essais du Pro D2 (à égalité avec un autre Agenais, Opeti Fonua, mais aussi le Racigmen Sireli Bobo, l'Aurillacois Fero Lasagavibau et le Narbonnais Romain Martial). En dix titularisations, Rupeni Caucaunibuca a inscrit neuf essais, dont deux à La Rochelle samedi (12e et 47e). Il a donc grandement participé à la victoire agenaise à Marcel-Deflandre (25-23). L'ancien meilleur marqueur du Top 14 revient à son meilleur niveau, en même temps que son équipe. Tiens, tiens...

L'ESSAI

Pierre-Yves Montagnat (Oyonnax)

Dernière minute de jeu à Charles-Mathon. Oyonnax mène 21-13. Les joueurs de l'Ain ont assuré leur victoire face au Racing-Metro grâce à leur réalisme et à leur envie mais restent sous le danger d'un retour des Franciliens qui veulent ramener le point de bonus défensif. Comme c'est le cas depuis le début de la rencontre, les équipes attaquent de tous les côtés. Sous pression dans leurs cinq mètres, les Racingmen dégagent dans leur en-but mais l'USO relance sur ses 40 mètres. La balle arrive à Tian qui fixe bien et sert Montagnat. La défense parisienne est débordée et l'ailier va marquer l'unique essai des siens. Oyonnax s'impose finalement 28-13 et s'installe en troisième position du classement. Le Racing, de son côté, a pris "un bon coup de pied au c…" , comme le concède l'entraîneur Simon Mannix et ne compte plus "que" douze points d'avance sur son premier poursuivant, Agen.

LA STAT

2

Grâce à sa victoire dans un match capital contre Pau (25-12), Lyon confirme son retour en forme et se replace dans la course aux demi-finales. Le Lou n'a pas tremblé sur son terrain et, grâce à cette victoire, ne compte plus que deux points de retard sur le dernier qualifié potentiel, La Rochelle (bien mal inspiré de chuter à domicile contre Agen). La lutte pour les phases finales est plus que jamais ouverte à quatre journées de la fin du championnat. Car Tarbes, qui a disposé d'Albi à Maurice-Trélut 20-11, revient lui aussi. Le TPR compte huit points de retard sur les Rochelais. Difficile mais pas impossible à rattraper.

LA DECLA

Pierre-Henry Broncan (entraîneur d'Auch)

L'entraîneur auscitain était déçu après la défaite à Bordeaux (8-25) mais il voulait mettre l'accent sur l'état d'esprit de ses joueurs, "qui ne méritent pas d'aller en Fédérale" suite au dépôt de bilan annoncé par le président. Il a d'ailleurs très peu goûté le résultat d'un autre match qui se jouait ce week-end : "Quand je vois le comportement des joueurs de Béziers sur le terrain alors que ce club a de l'argent, j'aimerais que Bourg-en-Bresse soit devant eux à la fin de la saison. Car les Auscitains méritent plus que les Biterrois de rester en Pro D2. J'ai joué à Béziers, je savais ce que ce maillot représentait au nom de l'histoire du club."

LES CHIFFRES CLE

Attaque : Agen (668 points)
Défense : Oyonnax (355 points)
Meilleur réalisateur : Richard Apanui (Tarbes, 262 points)
Meilleur buteur : Richard Apanui (Tarbes, 262 points)
Meilleurs marqueurs : Caucaunibuca et Fonua (Agen, 9 essais)