Midi Olympique
 
Pro D2

Grenoble se replace

Grenoble se replace

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 14/12/2008 à 17:15
Face à La Rochelle, Grenoble n'a pas hésité à jouer pour empocher un succès mérité (14-6) qui permet aux Isérois de se replacer. Les Grenoblois ont d'ailleurs inscrit le seul essai de la partie par l'intermédiaire de l'ailier Daunivucu. De son côté, le Lo
 

Le match nul concédé la semaine dernière face à Bourg-en-Bresse n'était bien qu'un accident. Les Grenoblois ont prouvé ce dimanche qu'ils pouvaient lutter avec les meilleurs. Dominateurs en conquête, ambitieux dans le jeu malgré un terrain gras, ils ont dominé les débats même s'ils se sont parfois compliqués la tâche.

Joueurs à outrance, les Isérois oubliaient d'occuper le terrain adverse et ils restaient à la merci des Maritimes. Dans ce match plaisant, seule la réussite des buteurs était absente. Résultat, la mi-temps était sifflée sur le score de 3 à 0 en faveur des locaux. Mais il ne fallait pas attendre longtemps pour voir les efforts locaux récompensés en deuxième période. Dès la 42e minute de jeu, le pilier Richard Choirat chargeait sur trente mètres pour créer un point de fixation sur la ligne des vingt-deux mètres adverses. Pierre Rochette sortait rapidement le ballon pour son ouvreur. Pierre-Alexandre Dut jouait au pied vers son ailier. Jones Daunivucu plongeait en premier dans l'en-but.

Même si Benjamin Dambielle, le buteur adverse, retrouvait la mire après trois échecs dans le premier acte, les locaux arrivaient à conserver leur avantage grâce à un drop puis à une pénalité de Dut. Dans les arrêts de jeu, les joueurs de Serge Milhas lâchaient leurs dernières forces dans la bataille pour accrocher un point de bonus défensif mais Benjamin Dambielle manquait une dernière pénalité pourtant dans ses cordes.

Dans l'autre rencontre de ce dimanche, Bourg-en-Bresse a longtemps cru tenir son troisième succès de la saison. Malgré deux essais lyonnais en première période inscrits par Gambetta et Salobert, les Burgiens sont toujours restés dans la partie grâce à leurs buteurs Manguelin et Eadie. Le public bressan a même pensait que les violets pouvaient faire la différence lors de l'expulsion temporaire du deuxième ligne du Lou Milton Ngauamo (54e). Mais c'était finalement Xavier Sadourny qui avait le dernier mot sur un drop qui permettait aux Lyonnais de l'emporter 23 à 18.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×