Midi Olympique
 
Pro D2

Grenoble à petits pas

Grenoble à petits pas

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 26/08/2008 à 13:40
Grenoble, passé près des demi-finales l'an dernier, reste mesuré dans ses ambitions de la saison prochaine... pour le moment !
 

Zéro défaite en trois rencontres... La préparation de Grenoble se passe plutôt bien. Le FCG s"est imposé face à Lyon (20-3) et face à Oyonnax (26-24), mais il a aussi réussi à décrocher un nul (3-3) face au voisin berjallien, pensionnaire du Top 14. De bon augure avant le dernier match de préparation contre Bourg-en-Bresse samedi à Voiron. Avant le coup d"envoi du Pro D2 surtout, le 6 septembre contre Colomiers à Lesdiguières.

Mis sur les rails par un très bon championnat 2007-2008 (8e à quatre points du dernier demi-finaliste), les Grenoblois sont sereins à l'aube de cette nouvelle saison. "Comme ça s'était bien passé l'an dernier, on était content de se retrouver pour la reprise", confirme le capitaine Gwendal Ollivier. Et ces résultats en matchs amicaux, s'ils restent plus ou moins anecdotiques, ont conforté le groupe sur sa stabilité et la "bonne ambiance" qui règne en son sein.

"Progresser sans s'enflammer"

Tout semble aller pour le mieux donc. Au point d'afficher des ambitions de montée seulement trois ans après le passage dans l'amateurisme et le retour en Pro D2 ? "On ne tire pas de plan sur la comète, recadre de suite le joueur. Les dirigeants ne nous ont pas mis de pression particulière." Il avoue tout de même que l'idée d'une place en demie trotte dans toutes les têtes : "On veut faire mieux que l'an dernier. Et l'an dernier nous étions encore qualifiables pour les demi-finales lors de la dernière journée alors terminer dans les cinq premiers est sous-entendu là-dedans..."

Ce qui se passe, c'est que Grenoble refuse de s'enthousiasmer excessivement, encore marqué par sa relégation financière en Fédérale 1 en 2005-2006. "Nos expériences passées nous permettent de garder les pieds sur terre. Disons que l'objectif du FCG cette année est de stabiliser le club au plus haut niveau, de progresser sans s'enflammer", conclut Gwendal Ollivier. Les Isérois s'efforcent donc de garder la tête froide avant une saison 2008-2009 qui semble plus ouverte que jamais en Pro D2. Et advienne que pourra…

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×