Pro D2

Menkarska : "En pleine reconstruction"

Alors que son club vient de retrouver le Pro D2 après une seule saison dans l'élite, Grégory Menkarska, le pilier d'Auch, pense que son équipe doit s'appuyer sur son expérience en Top 14 pour repartir du bon pied. D'autant que pour lui, Auch peut encore é

 
"En pleine reconstruction" - Rugby - Pro D2Midi Olympique
 

Sur quoi a été axée la reprise de l'entraînement cette année ?

Grégory MENKARSKA : Nous avons fait la connaissance d'un nouveau préparateur physique. Cela fait plaisir car il peut nous consacrer 100% de son temps. C'est agréable même si nous avons vécu trois semaines difficiles. Je pense que ce sera bénéfique pour la suite de la saison. Après, nous n'avons fait que du terrain à travers des exercices ludiques. Et la bonne nouvelle, c'est que tout le monde a suivi.

Et au niveau de l'ambiance ?

G.M. : Il existe un super état d'esprit, notamment avec les nouveaux qui sont arrivés.

La descente en Pro D2 a-t-elle été digérée ?

G.M. : Le groupe a été considérablement renouvelé. Du coup, beaucoup de joueurs n'ont pas vécu notre situation de l'an passé. Mais attention, elle reste gravée dans nos esprits.

Le but est-il de repartir sur de nouvelles bases ?

G.M. : Je pense que c'est une bonne chose d'avoir connu cette aventure. Donc nous ne repartons pas totalement de zéro. Il faut avoir des souvenirs et ne pas tout effacer pour avancer. En restant réaliste sur le niveau du club et celui du Top 14. Tout cela va beaucoup nous apporter, ce sera un plus pour cette année. N'oublions rien, ni le bon, ni le mauvais.

Gardez-vous des regrets par rapport à la saison dernière ?

G.M. : Je suis un peu amer. L'an passé, tout le monde parlait de Dax alors que nous étions champions de Pro D2 en titre. Nous avons perdu deux ou trois matchs de peu. Sans cela, nous aurions pu être à la place des Dacquois.

Quel est l'objectif du club pour la saison à venir ?

G.M. : Nous sommes actuellement en pleine reconstruction. Notamment par rapport au budget, tout le monde nous prédit le bas du classement, que de nombreuses équipes sont meilleures que nous. Mais cela doit nous motiver. C'est dans ce genre de situations que nous sommes les plus forts.

Auch peut-il encore progresser à long terme ?

G.M. : Le club continue d'évoluer. Nous basculons progressivement dans le professionnalisme à notre échelle. En revenant du Stade Toulousain l'an dernier, j'avais déjà vu le changement. Les collectivités suivent, le staff répond. A nous de d'en faire de même. Maintenant, il faut pérenniser tout ça.

Que retenez-vous de vos premiers matchs amicaux ?

G.M. : Il manquait bien sûr un peu de cohésion mais nous n'en retirons pas que des points négatifs, c'est évident. La préparation physique a déjà porté ses fruits. Collectivement, ce n'est pas encore parfait mais ça vient.

Et à titre individuel, quelle est votre ambition ?

G.M. : Déjà, je ne veux pas rater mon début de saison comme l'an dernier. J'avais dû perdre du poids et au final, j'avais commencé ma saison en janvier. Là, j'ai réalisé une grosse préparation même si je bosse la journée et m'entraîne après. Du coup, je suis un peu fatigué mais je me sens bien. La confiance est présente. Mentalement, tout va bien. C'est important car à mon avis, cela représente 50% des performances. Maintenant, mon esprit est tourné vers le 7 septembre et le déplacement à Agen pour la reprise du championnat.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |