Pro D2

Et c'est parti pour le show

Le Pro D2 reprend ses droits ce samedi avec toujours autant de candidats à la promotion. Derrière le Racing-Métro, grand favori, Auch, Agen, Albi, La Rochelle, Lyon et Grenoble sont à l'affût. Quant à Pau, Bordeaux-Bègles et Oyonnax, ils pourraient créer

 
C'est parti pour le show - Rugby - Pro D2Midi Olympique
 

ILS LUTTENT POUR LE TITRE

. Auch

Même si le club a subi une véritable saignée, il vise la montée et rien d'autre. Contrairement à Agen et Narbonne, qui ont eu du mal à s'adapter l'an dernier, le club auscitain connait bien le Pro D2 et ses joutes rugueuses. Il y a deux ans, il l'avait dominé de la tête et des épaules (110 points, 4 défaites).
EN SAVOIR PLUS...

. La Rochelle

Le Stade rochelais veut voir plus grand, plus haut et plus fort. Ecran géant, nouvelle tribune, nouvelles loges (25), tout est prévu du côté du stade Marcel-Deflandre pour accompagner les Maritimes à l'étage supérieur. L'objectif sera donc d'être une nouvelle fois dans la course à la montée.
EN SAVOIR PLUS...

. Racing-Métro

Tout autre résultat qu'une promotion en Top 14 serait un échec. Le Racing-Métro s'est une nouvelle fois donné les moyens de ses ambitions avec les recrutements de Fillol, Diomandé, Mehterns, Collazo, etc... S'il ne monte pas, la remise en question serait encore plus importante que la saison dernière.
EN SAVOIR PLUS...

ILS VISENT LES PLAY-OFFS

. Agen

Après cette année de transition entre le Top 14 et la Pro D2, le groupe espère pouvoir retrouver l'élite d'ici à 2010 mais voudrait déjà jouer le haut du tableau l'année prochaine. Derrière cette ambition, un projet, nommé "Agen 2010", porté par Alain Tingaud, le président du SUALG. Avec un groupe composé d'espoirs du club, Agen aimerait taquiner les premières places.
EN SAVOIR PLUS...

. Albi

Albi ne veut pas s'attarder en Pro D2. Comme tout relégué, il ambitionne de goûter à l'élite de nouveau. La tâche s'annonce toutefois ardue pour le club du Tarn, sans doute plus que pour Auch, qui est dans le même cas. Le premier déplacement à Aurillac en dira plus sur les capacités des Albigeois à briller dans ce championnat qu'ils connaissent bien.
EN SAVOIR PLUS...

. Grenoble

Passé tout près l'an dernier alors que personne ne les attendait, les Grenoblois veulent cette fois disputer les play-offs. "On veut faire mieux que l'an dernier, explique le capitaine Gwendal Ollivier. Et l'an dernier nous étions encore qualifiables pour les demi-finales lors de la dernière journée alors terminer dans les cinq premiers est sous-entendu là-dedans..."
EN SAVOIR PLUS...

. Lyon

Un effectif et un staff enfin stabilisé, un recrutement d'appoint dans un secteur clé (mêlée) et une progression constante depuis plusieurs saisons font du LOU un candidat plus que sérieux à la montée en Top 14. On ne le clame évidemment toujours pas sur les bords du Rhône, de peur de décevoir, mais l'an dernier a démontré que le club avait franchi un cap. Il lui faudra en revanche être plus régulier.
EN SAVOIR PLUS...

ILS VEULENT CREER LA SURPRISE

. Aurillac

"Aurillac vise la cinquième place", affirme le président Christian Millette. Le club a cimenté en maintenant l'essentiel du groupe amateur en y ajoutant quelques joueurs issus des écuries du Top 14. Pour la saison 2008-2009, la jeunesse a été privilégiée avec les recrues Saïd Hirèche et Julien Maréchal (Stade français) mais aussi les Clermontois, Bertrand Lombarteix, Arnaud Jacquet et Simon Michaud.
EN SAVOIR PLUS...

. Béziers

La sixième place, la plus mauvaise du Pro D2, a comme éclairci l'avenir de Béziers qui entend désormais prendre son temps et prépare désormais sa remontée en vue du centenaire qui sera fêté en 2011. Joseph Francis, le nouveau président, mise sur l'année à venir comme étant une année de transition. "Nous tenterons le meilleur", dit-il.
EN SAVOIR PLUS...

. Bordeaux-Bègles

L'Union Bordeaux-Bègles a fait parler d'elle sur le marché des transferts. Plutôt discrète depuis sa création en 2006, l'UBB a réussi à attirer quelques joueurs reconnus du Top 14 (Sourgens, Marlu, Vermis, Monzeglio) et peut légitimement nourrir quelques ambitions pour cette nouvelle saison. Après des matchs amicaux prometteurs, les Girondins peuvent envisager de rentrer dans la première partie de tableau.
EN SAVOIR PLUS...

. Oyonnax

La neuvième place du dernier championnat de Pro D2 n'a pas comblé l'appétit oyonnaxien. Hervé David, le président du Directoire, dit vouloir "faire partie des vingt meilleurs clubs français" . Compte tenu de l'évolution du jeu, le club "vise la qualification" en Top 14, "un objectif ni irréaliste, ni irréalisable" , selon lui.
EN SAVOIR PLUS...

. Pau

Après une saison clôturée dans le ventre mou du classement (10e place), Joël Rey, entraîneur des avants, ne cache pas son ambition pour 2008-2009. La Section paloise "vise le groupe de tête". L'objectif est donc "de ne pas se laisser distancer" dès le début de la saison afin d'espérer accrocher une qualification.
EN SAVOIR PLUS...

ILS CHERCHENT LE MAINTIEN

. Bourg-en-Bresse

Difficile d'envisager plus que le maintien pour le promu. Le Pro D2 est un championnat très compliqué et les nouveaux venus ont souvent du mal à s'y faire une place durable. Blagnac, Gaillac ou Limoges pourraient vous en dire quelque chose... Les Bressans tenteront donc de réaliser le même parcours que celui des Aurillacois la saison passée.
EN SAVOIR PLUS...

. Colomiers

Eviter le yo-yo, comme il y a deux ans. Colomiers ne veut pas faire un simple-aller retour en Pro D2. Pour cela, le président Alain Carré ne voit qu'une solution. "Il ne faudra pas se louper en début de saison et se mettre vite à l'abri. L'objectif sera d'assurer le maintien le plus rapidement possible".
EN SAVOIR PLUS...

. Narbonne

Les dirigeants ne souhaitent surtout pas mettre de pression sur les épaules des joueurs. C'est la raison pour laquelle le club n'affiche pas d'ambitions démesurées en cette pré-saison. Surtout, le groupe étant très rajeuni, les objectifs se définissent plutôt sur le moyen terme comme le confirme Henri Ferrero : "Notre ambition est de terminer entre la 8e et la 11e place".
EN SAVOIR PLUS...

. Tarbes

Quand on pose la question à l'entraîneur, Philippe Bérot, il répond que l'objectif cette année est d' "être le plus haut possible." Cela ne signifie pas pour autant que le TPR vise la montée. Une saison plus tranquille que lors de deux dernières années (13e et 14e) serait déjà une bonne chose.
EN SAVOIR PLUS...

Eurosport
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |