Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Béziers enterré

Béziers enterré

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 28/02/2009 à 20:46
Les Biterrois on totalement craqué devant le Racing-Metro (19-51) et s'engluent un peu plus dans la zone de relégation. Pau s'est offert Oyonnax dans le choc du du haut de tableau (15-12) et monte sur le podium. Colomiers a disposé de Tarbes (20-12).

Sur son terrain, Colomiers a glané une victoire très importante (20-16) dans l'optique du maintien face à Tarbes. Dans une rencontre accrochée de bout en bout, les Haut-Garonnais ont fini par virer en tête grâce notamment à deux essais (Bakaniceva et Sallecanne) malgré la réussite du meilleur buteur de Pro D2, le Bigourdan Richard Apanui, auteur de 11 points. Colomiers compte à présent 13 longueurs d'avance sur Béziers, premier relégable. Quant aux Pyrénéens (9e), ils voient le peloton des virtuels demi-finalistes s'éloigner un peu plus.

Béziers a donc réalisé la très mauvaise opération de la soirée. En s'inclinant à domicile devant le Racing-Metro (19-51), les Héraultais s'enfoncent un peu plus et se rapprochent davantage de la Fédérale 1. Dans le même temps, les joueurs parisiens confortent leur place de leader et augmentent leur avance sur leurs poursuivants en repartant de Béziers avec le point de bonus offensif (5 essais marqués).

Victoire précieuse pour Pau

Dans un match crispé où l'enjeu pour une éventuelle place sur le podium à tué le jeu, Pau s'est imposé (15-12) de justesse sur son terrain contre Oyonnax. L'ouvreur béarnais, Andre Hough, a pris le dessus sur son homologue de l'Ain, Silvere Tian. Du coup, les Palois dépassent leurs adversaires du jour au classement et entrent pour la première fois de la saison dans le trio de tête. Malgré ce revers, Oyonnax, en arrachant le bonus défensif, n'hypothèque évidemment pas ses chances d'atteindre les demi-finales.

En s'appuyant sur la botte de leur ouvreur Lagarde (21 points à lui seul), les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles sont venus difficilement à bout de Narbonne (26-22). Mais les Audois peuvent regretter le carton jaune d'Algisi (50e) car durant leur infériorité numérique, ils ont encaissé six points fatals au vu du résultat final. Les Girondins accèdent à la 8e place du Pro D2 quand Narbonne (13e) laisse Colomiers revenir sur ses talons.

Aurillac met fin à sa série de revers

Grenoble l'a largement emporté (26-3) sur sa pelouse face à une équipe auscitaine dépassée. Grâce à un Dut impérial au pied, les Isérois ont rapidement fait la différence. Et c'est l'essai de Héké (51e) en début de seconde période qui les a définitivement mis à l'abri. Avant qu'un autre essai de Zhakata à l'ultime minute ne vienne clôre le résultat. Grâce à ce succès, les Grenoblois remontent à la 7e place. De leur côté, les Gersois sont désormais 12e.

Du côté d'Aurillac, le match opposant les Auvergnats à Lyon s'est résumé à un duel de buteur. Les trois spécialistes locaux (Connellan, Stanisforth et Kruger) face à l'arrière visiteur Péclier. A ce petit jeu, ce sont les joueurs aurillacois qui sont sortis vainqueurs (18-9). Un succès qui leur permet de mettre enfin un terme à une terrible série de neuf défaites de rang. Lyon (10e) stagne dans le ventre mou du championnat.