Midi Olympique
 
Pro D2

Le bonus pour Blagnac

Le bonus pour Blagnac

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 01/03/2008 à 20:26
Blagnac remporte son premier bonus offensif devant Limoges concurrent direct au maintien. Pau s'impose à Lyon et Béziers a tremblé.
 

Les matchs couperets se multiplient désormais dans un Pro D2 toujours plus passionnant. Et comme les surprises ne se font pas attendre, chaque journée s'en retrouve toujours plus corsée. Le regard ne sait pas où se porter. Sur la belle victoire de Bordeaux devant le Racing, 20-16 ? Un joli succès glané malgré des phases de domination outrancière et un retour en trombe en fin de match des Parisiens. Bordeaux a fait ce soir un grand pas vers le maintien d'utant que dans la lutte à la survie se jouait un primordial Blagnac-Limoges.

Sur le premier bonus offensif de Blagnac ? Alors qu'à l'aller, ces deux équipes s'étaient séparées sur un score de parité, ce samedi, Blagnac a largement profité des erreurs défensives limougeaudes pour inscrire son premier bonus offensif de la saison avec de surcroît un doublé pour le deuxième ligne Guy Jeannard.

Le regard doit-il se porter sur les retrouvailles d'Agen avec les essais ? Face à Narbonne, Agen n'a pas fait de quartier et le dernier arrivé Sola a lui-même franchi la ligne (quatre essais dont un de pénalité). Le bonus offensif des Agenais est le premier depuis le carton face à Toulon et le triplé de Caucaunibuca et le troisième de la saison. C'est tout de même peu pour des prétendants à la remontée.

Avis aux cardiaques

Dans cette journée un peu folle, il y a eu une autre surprise de taille. Large vainqueur à Limoges il y a huit jours, les Lyonnais viennent de concéder leur deuxième défaite de suite à Vuillermet devant Pau, qui s'impose 9-6.

Dans le choc de ce samedi, les Biterrois ont encore laissé les cardiaques vibrer puisque à l'heure de jeu la victoire était encore loin d'être assurée. Béziers aime le suspense, mais à force de jouer avec le feu, les doigts vont finir par se brûler ! Dans ce match décisif pour les demi-finales, les Rochelais réalisent donc une bonne opération en ramenant en Charente-Maritime un précieux bonus défensif.

Mont-de-Marsan s'est imposé dans la difficulté, 12-6 devant Grenoble qui réagit bien après la défaite concédée à Lesdiguières devant Béziers. Quant à Aurillac, les regrets peuvent être nombreux. Avec quatre pénalités ratées, les Cantaliens doivent se contenter d'un petit bonus défensif à Tarbes, qui est sorti sous les sifflets de Maurice-Trelut, 13-7.

Pour le dernier match de cette 17e journée dimanche, Oyonnax n'a pas tremblé face au leader toulonnais. L'USO, en s'imposant 33-22, a remporté sa 24e victoire consécutive à Mathon et remonte à la 11e place du classement. Le RCT, qui encaisse sa troisième défaite en quatre matchs, n'a plus que quatre points d'avance sur Mont-de-Marsan.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×