Pro D2

La journée en questions

Le sprint final est lancé entre Toulon et le Racing-Métro. Trois points séparent les deux formations à cinq journées de la fin. Quatre questions pour comprendre la 26e journée du Pro D2.

 
La journée en questions - Rugby - Pro D2DPPI
 

Toulon sera-t-il détroné ?

Premier du Pro D2 depuis le coup d'envoi du Pro D2, le RC Toulon ne s'est jamais retrouvé dans une position aussi délicate. Avec une maigre avance de trois points sur le Racing Métro, le RCT effectue un déplacement délicat à Narbonne. D'autant plus délicat que les Parisiens de leur côté vont défier les Limougeauds, avant-derniers de ce Pro D2. Va-t-on assister au premier grand revirement de la saison de ce Pro D2 à cinq journées de la fin ? Toulon a les cartes en main, les joueurs de la Rade le savent : Narbonne, 12e, est à leur portée. Autant ramener les quatre points de la victoire, et maintenir leur avance sur les Parisiens... avant que ces derniers ne viennent à Mayol !

Agen va-t-il saisir l'occasion ?

La partie n'est jamais finie avant le coup de sifflet final donné par l'arbitre. Cela s'avère vrai une nouvelle fois. Agen est en effet plus que jamais en position de revenir dans le quinté de tête et de se placer idéalement en vue des demi-finales. Le SUA, qui vise depuis le début le retour immédiat en Top 14, tient là l'une des dernières chances de retrouver l'élite en s'acquérant une place en demie. Alors que la partie était annoncée terminée pour les Agenais, la voilà relancée grâce aux derniers bons résultats et à ceux un peu moins bons des Rochelais. Ce match Agen-La Rochelle est donc bien une occasion en or pour le SUA. Les Agenais sauront-ils saisir enfin leur chance?

Les Montois sont-ils en bout de course ?

La route est longue pour les Montois, tant au sens figuré qu'au sens propre. Après une semaine de repos, et un long voyage dans l'Ain, les Montois, fatigués par le marathon du Pro D2, remontent dans le bus, direction Lyon… Troisième du Pro D2, le Stade montois est en souffrance en cette fin de parcours. Avec un effectif décimé dans les lignes arrières, le staff des jaunes et noirs n'en finit plus de se triturer l'esprit pour trouver qui pourra jouer. La liste des blessés ou incertains ressemble à une liste de courses de début de mois : Yannick Lafforgue, Irakli Machkhaneli, Damien Cler, Beñat Arrayet et Mathieu Lope sont incertains ; Baptiste Chedal, George Harder, Laurent Dehez et Romain Lauga sont eux forfaits.

Qu'aura apporté la grève des joueurs à Blagnac ?

Le départ de Philippe Villa. Telle est la réponse. Les joueurs du BSCR sont montés au créneau en début de semaine. Le nouveau remaniement du staff suscité quelques explications que les joueurs ont attendu dans le vestiaire. Finalement, le groupe a décidé de reprendre l'entraînement avec Thierry Mentières en vue du voyage à Pau qui représente beaucoup pour pas mal de joueurs mais aussi l'entraîneur en tant qu'anciens de la Section. Ce déplacement dans le Béarn représente aussi l'une des toutes dernières chances pour le BSCR de rester en Pro D2.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |