Pro D2

Blagnac accuse le coup

Crucifiés à la dernière seconde par un essai narbonnais, les Blagnacais ont encore une fois frôlé l'exploit à domicile (défaite 19-12). Une nouvelle occasion perdue qui pourrait coûter cher à la fin de la saison. Le BSCR avait du mal à encaisser samedi so

 
Blagnac accuse le coup - Rugby - Pro D2From Official Website
 

Encore une fois, ce n'est pas passé loin. Mais encore une fois, ça n'a pas suffi. Blagnac a rivalisé, dominé, mené même contre Narbonne, mais Blagnac n'a pas gagné. Quatre matchs, zéro victoire et seulement trois points au total. Le bilan pourrait être satisfaisant pour un promu, mais il se révèle en fait bien maigre compte tenu de ses prestations. Les joueurs accusaient le coup samedi soir à la sortie des vestiaires.

"Personnellement, j'ai beaucoup de mal à encaisser cette défaite , expliquait le troisième ligne centre Christophe Marth. Ça commence à faire beaucoup...On avait l'impression qu'on tenait Toulon, on aurait pu gagner à Limoges. Là, c'est le match qui nous tendait le plus les bras. J'ai encore du mal à croire qu'on l'ait perdu. A 12-0, on voyait la peur dans les yeux des Narbonnais." Les anciens pensionnaires du Top 14 ont douté en effet, toute la rencontre.

"Démoralisés"

Un peu maladroits dans le jeu mais au pied surtout (26 points laissés en route !), ils ont subi l'enthousiasme blagnacais toute la rencontre. Et n'ont dû leur salut qu'à l'indiscipline des locaux, qui ont passé 41 minutes en infériorité numérique (dont 8 minutes à 13). Le carton rouge du deuxième ligne Guy Jeannard (56e) a donc coûté très cher. Pour Daniel Santamans toutefois, ses joueurs ne sont pas les seuls à mettre en cause. "Je ne nous ai pas trouvés hyper indisciplinés mais nous avons été arbitrés plus que de coutume. Sur le premier essai de Narbonne, il y a écran offensif et l'arbitre ne le sanctionne pas. Si Guy insiste si lourdement, c'est parce qu'il y a une faute énorme. Il n'est pas idiot!"

Le manager du BSCR ne décolérait pas : "L'arbitre a tout fait pour nous tuer. Si on gêne parce que Colomiers et le Stade toulousain sont trop près, il va falloir le dire. En attendant, que dire aux joueurs ? Ils ont beaucoup de rancœur.""On est un petit club et ça va être ça toute l'année mais nous sommes un peu démoralisés, concédait le jeune espoir Benjamin Pradel, qui a écopé d'un carton jaune pour son premier match en équipe première. Il va falloir faire un gros travail à l'entraînement, au niveau des rucks." Le salut passera par là effectivement pour Blagnac. "Il ne faut plus faire de fautes, confirmait l'ouvreur Jérôme Accorsi. On ne peut pas se permettre de jouer tout ce temps à quatorze. On fait toujours des bons matchs mais on ne gagne jamais. Il y en a marre."

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |