Midi Olympique
 
Pro D2

Agen prend confiance

Agen prend confiance

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 13/09/2007 à 15:03
Agen, qui a battu Biarritz 34-27 ce mercredi, est toujours invaincu après huit matchs amicaux. Le traumatisme de la descente semble digéré et l'équipe se prépare de la meilleure des façons au Pro D2.
 

Huit succès en huit matchs, dont deux contre des équipes du Top 14 et deux contre la Géorgie qui participe à la Coupe du monde : le bilan des matchs de préparation agenais est jusque-là très satisfaisant. Dernière victoire en date : contre le BO, 34-27, au terme d'un match très engagé. Les deux équipes ont envoyé beaucoup de jeu, mais c'est surtout devant que les Agenais ont marqué les esprits, alors même qu'ils montraient beaucoup de faiblesses à ce niveau au début de leur préparation.

Les quatre essais lot-et-garonnais ont d'ailleurs été inscrits par des avants (Tiatia 5e, Som 7e, Peikrishvili 70e et Monribot 80+1e). Le spécialiste, Henry Broncan, trouvait des choses à redire après la rencontre, mais se satisfaisait quand même de la prestation de ses troupes : "Il y a encore du travail, en touche et en mêlée notamment. En touche, c'est plutôt une histoire de lancer. On connaît les qualités d'Ace Tiatia, qui est un joueur fantastique dans le jeu, on peut difficilement s'en passer. Mais lancer, il ne peut pas ! Et comme mes 9 font la gueule à propos de ça pour le moment... (rires) Il faut laisser le temps au temps. L'important c'est l'état d'esprit."

Différent de l'an dernier

L'état d'esprit, voilà ce qui revenait dans la bouche de tous les Agenais. "Ça fait plaisir, relève le président Alain Tingaud. Le groupe est vraiment solidaire. Ce n'était pas facile, il y a beaucoup de jeunes, beaucoup de nouveaux. On sent qu'il commence à y avoir du plaisir. Il reste encore du boulot mais c'est bien, c'est vraiment très très bien." Même ressenti au niveau des joueurs : "On le sent depuis le début de la saison, explique l'un des cadres, Luc Lafforgue. C'est complètement différent de l'an dernier. Même si on s'entendait bien entre joueurs, ça n'allait pas trop avec le staff. Là, c'est un bloc. Ça fait énormément de bien." "On est une bande de copains, reprend le centre international Arnaud Mignardi. On joue vraiment sur ça, sur la solidarité. Et pour le Pro D2, c'est primordial."

Le Pro D2 justement, Agen s'y est fait. Les plaies de la descente pansées, le groupe se prépare pour ce championnat réputé si difficile. Et quoi de mieux que de venir à bout d'équipes de Top 14 (Castres puis Biarritz) pour prendre confiance ? "Ça montre que l'an dernier, on a fait un faux pas et qu'on est capables de rivaliser avec ces équipes, affirme Arnaud Mignardi. On a à coeur de remonter très vite."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×