PA Photos
 
Premiership

Besoin de sang neuf

Besoin de sang neuf

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 04/09/2009 à 18:49
La Premiership débute ce week-end sans plusieurs de ses stars, notamment anglaises, parties sous d'autres cieux, et avec l'obligation d'effacer les différents scandales comme les tricheries ("bloodgate") et les affaires de drogue. Sur le terrain, Leicester part favori devant une flopée d'outsiders.
 

REDORER LE BLASON

L'été n'a pas été de tout repos. L'image de la Premiership a été largement ternie par deux scandales. Celui de Bath et ses cinq joueurs suspendus pour dopage (cocaïne). Mais surtout celui des Harlequins, accusés de tricherie en Coupe d'Europe (capsules de faux-sang pour faire sortir un joueur au profit d'un autre) et qui porte aujourd'hui le nom de Bloodgate. Le fair-play britannique en a pris un coup, surtout à l'étranger, et il doit rectifier le tir. En revanche, les supporters anglais répondent déjà présent avec des abonnements à la hausse.

TROUVER DE NOUVELLES STARS

La récession économique a fait fuir les gros salaires. Les internationaux anglais comme Rikki Flutey ou Jonny Wilkinson, pour ne citer qu'eux (voir ci-dessous) sont partis chercher fortune dans le Top 14 et peu d'internationaux étrangers ont choisi la Premiership (le Sud-Africain Luke Watson à Bath). Ce n'est pas en France non plus que l'on aura un oeil plus attentif puisque Chabal, Bruno, Saint-André, Faure, Dupuy et Kayser sont rentrés au pays. Il n'y a d'ailleurs plus d'internationaux français en activité en Premiership. Résultat, on mise beaucoup sur Danny Cipriani, l'enfant terrible des Wasps, aussi talentueux qu'imprévisible en dehors des terrains, pour servir de fer de lance. A suivre également, Shane Geraghty (Northampton), Dan Hipkiss (Leicester) et Matt Banahan (Bath).

LEICESTER EN FAVORI?

Difficile de dégager un favori sur les terrains. La Premiership a toujours été un championnat assez homogène, bien plus qu'en France, et les forces semblent cette saison plus rééquilibrées que jamais en raison des départs. Leicester, champion en titre saigné dans son effectif, conserve tout de même une longueur d'avance. Derrière, les London Irish, finalistes, peuvent créer la surprise. Bath et les Harlequins, s'ils surmontent leurs problèmes extra-sportifs, les Wasps, en quête de rachat après une saison difficile, et Sale, qui doit gérer l'après Saint-André, sont les autres clubs à même de donner du fil à retordre aux Tigers.

* Les principaux transferts: Olly Barkley (Gloucester) et Luke Watson (Western Province) à Bath; Nicky Robinson (Cardiff), Carlos Spencer (Northampton), Tom Voyce (London Wasps) à Gloucester; Andy Gomarsall (Harlequins) à Leeds; Jeremy Staunton (London Wasps) à Leicester; Ryan Lamb (Gloucester) et Chris Malone (Harlequins) aux London Irish; Steve Kefu (Castres) et Tom Varndell (Leicester) aux Wasps; Shane Geraghty (London Irish) à Northampton; David Bishop (Ospreys), Ben Cohen (Brive) et Sisa Koyamaibole (Toulon) à Sale; Schalk Brits (Stormers), Derick Hougaard (Leicester), Carlos Nieto (Gloucester) aux Saracens.

* Les principaux départs: Iain Balshaw (Biarritz), David Young (Edimbourg), Epi Taione (Racing Metro), Julien Dupuy (Stade Francais), Benjamin Kayser (Stade Francais), Riki Flutey (Brive), James Haskell (Stade Francais), Raphael Ibanez (retraite), , Josh Lewsey (retraite), Tom Palmer (Stade Francais), Eoin Reddan (Leinster), Tom May (Toulon), Jamie Noon (Brive), Ollie Phillips (Stade Francais), Tim Visser (Edimbourg), Jonny Wilkinson (Toulon), Sean Lamont (Scarlets), Sebastien Chabal (Racing Metro), Lionel Faure (Clermont), Juan Martin Fernandez Lobbe (Toulon), Luke McAlister (North Harbour), Andy Farrell (retraite), Chris Jack (Western Province), Cencus Johnston (Toulouse).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×