Icon Sport

RUGBY - PREMIERSHIP - Itoje avec Carter, Picamoles et Pocock dans la caste des "millionnaires" ?

Itoje avec Carter, Picamoles et Pocock dans la caste des "millionnaires" ?
Par Rugbyrama

Le 06/09/2017 à 12:50Mis à jour Le 07/09/2017 à 16:28

Le deuxième ligne des Saracens et du XV de la Rose, Maro Itoje (22 ans), devrait avoir droit à un nouveau contrat très lucratif en 2019. Son agent estime qu'à compté de 2019-2020, le Britannique pourrait toucher entre 1,2 et 1,5 million d'euros par saison, ce qui ferait de lui l'un des rugbymen les mieux payés du monde.

Malgré l'inflation qui sévit depuis une dizaine d'années sur les salaires des rugbymen (multipliés par quatre en quinze ans), rares sont ceux dont les émoluments dépassent le million d'euros annuel. Dans ce club très fermé des "millionnaires" du rugby, on ne retrouve guère que trois joueurs de rugby à XV : Dan Carter, David Pocock et Louis Picamoles.

Dans le Top 14, Dan Carter est le joueur le mieux payé avec près d'1,5 million d'euros par saison, suivi par Louis Picamoles et son million d'euros annuel. Arrivent ensuite Aaron Cruden (800 000€), Rabah Slimani (entre 600 et 650 000€) et Duane Vermeulen (600 000€). Malakai Fekitoa ? Si les détails de son transfert à Toulon demeurent inconnus, Mourad Boudjellal affirme que le centre Néo Zélandais, qui arrivera sur la rade le 1er novembre, sera "l'un des plus gros salaires du top 14". Outre Manche, Charles Piutau (Ulster) et Johnny Sexton (Leinster) gagneraient autour de 600 000 euros par an chacun. A noter que l'ex-All-Black qui a donné son accord à Bristol pour la saison 2018-2019 devrait voir son salaire revaloriser. Il toucherait alors un million d'euros annuels.

Quatre treizistes au-delà du million

En Nouvelle-Zélande, la fédération a annoncé que Kieran Read serait le premier joueur évoluant au pays à gagner un million par an... Mais il semblerait que ce soit un million de dollars néo-zélandais, ce qui correspond à peu près à 600 000 euros. Brodie Retallick et Julian Savea émargeront eux à 800 000$ chacun (environ 500 000 euros). En Australie, si Kurtley Beale touchait un salaire proche de 900 000 euros par an lorsqu'il évoluait aux Wasps en tant que "marquee player" (comprenez "joueur du président", hors salary-cap), on ne sait pas comment il a renégocié son contrat avec la fédération australienne. En revanche, les chiffres liant David Pocock à sa fédération ont fuité. Son contrat prévoit 4 millions de dollars australiens (2,67 millions d'euros) sur trois ans. En revanche, on ignore combien il perçoit des Panasonic Wild Knight, le club japonais pour lequel il joue régulièrement...

Au rugby à XIII, les haut-salaires sont à peu près équivalents à ceux du XV. Il semblerait que quatre joueurs touchent plus d'un million d'euros par an : Johnathan Thurston (1,4 million d'euros), Sam Burgess (1,26), Cameron Smith (1,2) et Daly Cherry-Evans (1,1).

Si la fiabilité de ces chiffres est délicate à évaluer, il est évident qu'un salaire supérieur à un million d'euros placerait automatiquement Maro Itoje parmi les joueurs les mieux payés du monde. A 1,5 million d'euros par an et si tant est que Dan Carter soit en passe de prendre sa retraite d'ici à 2019, le deuxième ligne des Sarries pourrait même devenir le joueur le mieux payé au monde.

0
0