Getty Images

Premiership : Les Wasps ont la migraine

Les Wasps ont la migraine

Le 06/10/2017 à 11:28Mis à jour Le 08/10/2017 à 15:07

PREMIERSHIP - Les Wasps, finalistes sortants, ont déjà perdu trop de points après cinq journées. S'ils s'inclinent chez les Saracens, champions d'Europe en titre, une saison de labeur s'annonce. L'équipe entrainée par Dai Young est actuellement 8ème du championnat.

Match au sommet ce week-end avant les débuts de la Coupe d'Europe. Dimanche, les Saracens reçoivent les Wasps dans un match truffé d'internationaux. Après cinq journées, les deux équipes commencent à regarder le classement et si les Sarries sont dans les clous, les "Guêpes" ont pris du retard. En effet, huitièmes avec seulement deux victoires, les Wasps traînent notamment deux défaites consécutives à domicile , contre les Harlequins et surtout contre Bath, 25-9 la semaine passée.

Un début de saison qui fait tâche pour un finaliste sortant qui dispose d'un effectif "quatre étoiles". Si les Wasps s'inclinent à l'Allianz Park, dimanche, ils seraient alors condamnés à lutter d'arrache-pied pour atteindre le dernier carré en fin de saison. Un exploit chez les champions d'Europe serait le bienvenu. James Haskell, ignoré par Eddie Jones, lors du dernier rassemblement des Anglais espère bien être l'artisan du redressement.

James Haskell avec les Wasps

James Haskell avec les WaspsGetty Images

Thomas Young, le troisième ligne gallois et fils du manager Daï Young compte également montrer ce qu'il sait faire dimanche pour que les choses rentrent dans l'ordre. Mais ce sera dur face à des Saracens qui semblent en ordre de marche autour des cadres habituels : Owen Farrell, Alex Goode, Maro Itoje, George Kruis, et consorts, même si Billy Vunipola est pour un bout de temps à l'infirmerie. Une victoire bonifiée pourrait leur offrir la première place.

On surveillera également attentivement les performances des deux équipes surprises du parcours 2017-2018 : Northampton et Newcastle. Les Saints, commandés par Courtney Lawes, auront un coup à jouer à Gloucester pour conforter leur première place. Les Falcons étonnant deuxièmes savent que rien ne sera facile à Exeter, champion sortant. Disons que pour les "Nordistes" de Dean Richards, ce match aura valeur de test : un point de bonus défensif ou a fortiori une victoire ferait basculer leur saison... en attendant Mermoz.

Ben Franks (London Irish)

Ben Franks (London Irish)Icon Sport

Pour la dernière place, la pression sera sur les épaules des promus London Irish. Osons un pronostic, s'ils battent Leicester samedi (pas fait d'avance), et que Worcester s'incline à Bath dans le même temps. Les dés seront presque jetés.

0
0