Premiership (Angleterre)

Première pour les London Welsh

Les Harlequins sont toujours leaders, les London Irish se retrouvent au plus mal... Et Farrell a la poisse. Tour d'horizon de la dernière journée de Premiership.  

 
Première pour les Welsh - Rugby - Premiership (Angleterre)Icon Sport
 

L'exploit de la journée est venu des London Welsh qui ont gagné le premier match de leur histoire en première division, 25-24 contre Exeter dans un stade d'Oxford hélas presque vide (3.500 spectateurs). Les exilés, du pilier gauche français Franck Montanella, ont pourtant été menés 14 à 0 d'entrée de jeu mais sont revenus en marquant trois essais: une interception de Scott, un essai de pénalité après un maul de quinze mètres et un ultime forcing des avants près de la ligne conclu par le numéro 8 Ed Jackson. Rien de très spectaculaire, mais une incroyable joie au coup de sifflet final. L'autre Français, Arthur Jolly, est entré en fin de match.

Le match entre les grosses écuries des Saracens et de Leicester avait attiré 50 000 spectateurs à Wembley, mais le spectacle ne fut pas formidable. Aucun essai à signaler mais dans la soirée qui suivit, Chris Ashton, l'ailier international des Sarries, s'est fait agresser par un inconnu dans la rue. Sur le terrain, ce fut un calvaire pour Owen Farrell qui n'a réussi qu'une pénalité sur cinq avant de laisser son rôle de buteur à Charlie Hodgson.

Evans-Brown, duo infernal

Les Harlequins restent leaders après une victoire avec bonus contre Sale (37-14), un match superbe avec beaucoup de passes et d'offensives des deux côtés: coup de chapeau au duo infernal Nick Evans (17 points) et Mike Brown (deux essais). On conserve l'image du premier essai de Ugo Monye, comme un bulldozer face à trois ou quatre défenseurs, mais aussi d'une mêlée londonienne qui prend franchement le meilleur sur sa rivale, tout ça devant 13 500 spectateurs. Les Wasps ont écrasé les London Irish 43-14  avec un gros match du demi de mêlée international Joe Simpson, mais aussi du demi d'ouverture gallois Stephen Jones (ex-Clermont et 104 sélections), auteur d'un cent pour cent au pied. Avec zéro points, les London Irish de Brian Smith sont au plus mal. Doivent-ils penser à la relégation ?

Worcester et Gloucester se sont neutralisés: 16-16. Worcester n'a plus gagné depuis six matchs si on combine avec la saison dernière. A la 79e, Andy Goode a cru donner la victoire 16-13 mais Freddy Burns a égalisé tout de suite après. On retiendra de ce match la passe magnifique après contact du deuxième ligne de Worcester James Percival pour envoyer le remplaçant James Currie à l'essai. Northampton est allé l'emporter à Bath 18 à 14 sans essai mais avec un drop décisif de Tom May (passé par Toulon) et se retrouve deuxième. Hélas pour les Saints, Ben Foden s'est blessé à une cheville.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |