Premiership (Angleterre)

Sale respire un peu

Lors de la 8e journée, les Sharks de Steve Diamond ont enfin gagné un match. Les Harlequins et Leicester retrouvent, eux, la tête du championnat. Les London Welsh ont arraché un précieux troisième succès.

 
Sale respire un peu - Rugby - Premiership (Angleterre)Icon Sport
 

Sale a enfin gagné un match en championnat. Les Sharks ont battu les London Irish 21 à 9 avec à leur tête un nouvel entraîneur, Steve Diamond, le directeur général qui s'est nommé lui-même. Les hommes du Nord de l'Angleterre ont marqué deux essais contre zéro et leur pack réputé léger a bien tenu la route. Danny Cipriani fut déterminant sur les deux essais. Steve Dimaond a tenu à rendre hommage à deux hommes, le pilier droit irlandais, Tony Buckley, souvent critiqué cette saison et le jeune pilier gauche, Ross Harrisson, 19 ans. En plus, les Sharks avaient dû faire face au forfait de dernière minute du deuxième ligne écossais, Richie Gray.

Une autre équipe du fond du classement a brillé: les London Welsh. Ils ont gagné leur troisième match de la saison en battant Bath 16-9 sur une interception de dernière minute de Nick Scott qui a sprinté sur soixante-cinq mètres, mais quelle passe hasardeuse de Stephen Donald, l'ouvreur champion du monde. Bravo aux deux Français, Franck Montanella et Arthur Joly et bravo à cette équipe sans gros moyens qui est montée à la dernière minute.

Leicester et les Harlquins en tête

Dans le match au sommet, les Tigres de Leicester ont battu Northampton 16-12 sur un essai du centre Matt Smith, sur un retour intérieur de George Ford, le jeune ouvreur prometteur, mais en manque cruel de réussite au pied (cinq échecs). "Je lui fait confiance et en plus, au-delà de sa malchance au pied, il a fait de belles choses ballon en main", a commenté Richard Cockerill. Leicester se retrouve co-leader après cet affrontement plutôt musclé contre son voisin.

L'autre leader porte un maillot bariolé. Les Harlequins ont battu Gloucester 28-25 avec un match énorme de l'arrière international, Mike Brown, mais aussi de l'ailier méconnu, Matt Williams, auteur de deux passes décisives dont un amour de feinte à une main. Le match fut très spectaculaire, c'était la onzième victoire consécutive des Quins à domicile face aux Cherry and White.

Exeter a battu facilement Worcester 33 à 9 avec un dernier essai du pilier néo-zélandais Chris Budgen qui l'a dédié à ses deux fils jumeaux prématurés décédés dans la semaine.

Dans le derby londonien, les Saracens ont failli être surpris par les Wasps. Mais l'entraîneur des Sarries, Mark McCall (ex-Castres) a rendu hommage à son pack: "Ce qui a fait la différence aujourd'hui, c'est notre conquête. Notre mêlée et notre touche ont emporté la décision". Pourtant, il y avait pas mal de blessés chez les Rouge et Noir qui avaient en plus décidé de faire sortir prématurément le troisième ligne, Kelly Brown (Ecosse), et le talonneur, Schalk Brits (Afrique du Sud), pour ne pas les gêner dans la préparation des tests internationaux.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |