Richard HILL - worcester - 19 octobre 2006 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Premiership (Angleterre)

Richard Hill (Worcester): "La mêlée est une loterie"

Hill: "La mêlée est une loterie"

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 05/01/2013 à 11:19 -
Par Rugbyrama - Le 05/01/2013 à 11:19
L'entraîneur de Worcester, Richard Hill, n'apprécie pas ce qu'est devenue la mêlée. Comme quoi, il n'y a pas qu'en France.

Il n'y a pas qu'en France que la mêlée pose problème comme Midi Olympique le soulignait abondamment en septembre dernier. Richard Hill, l'ancien demi de mêlée international anglais, désormais entraîneur de Worcester, n'a pas caché son énervement au sujet de cette phase de jeu hachée et rythmée par les coups de sifflets de l'arbitre. "C'est devenu une loterie" a t-il déclaré au Worcester News en plaidant pour un changement des règles et pour une autre attitude des arbitres "qui doivent laisser le jeu se dérouler. Tous les entraîneurs vous diront que l'arbitrage de la mêlée relève de la loterie. Un coup vous êtes pénalisé pour telle raison et la semaine suivante, vous passer au travers de toute sanction pour les mêmes faits. Sur chaque mêlée, vous pouvez espérer  qu'il y aura un coup franc sans en comprendre la raison."

Excédé

Richard Hill n'a pas d'avantage apprécié l'arrivée des commandements qui n'ont rien apporté selon lui, sinon des pénalités en plus: "Depuis quand n'a t-on pas vu une attaque de trois quarts directement après une mêlée ? Nous ne travaillons quasiment plus cette phase de jeu car désormais elle ne se produit presque jamais. Maintenant quand une mêlée s'écroule, l'arbitre doit la faire refaire ou siffler un coup-franc. A mon époque, quand elle s'écroulait... Elle s'écroulait.  Et le jeu se poursuivait." Ce discours tort le cou au cliché qui voudrait que les Britanniques soient plus disciplinés, moins désordonnés et moins tricheurs que les Français, argument souvent avancé par les arbitres. Richard Hill compte 29 sélections entre 1984 et 1991, après avoir été adjoint à Gloucester et chez les Harlequins,  il a entraîné Newport (pays de Galles), Bristol puis Worcester après un passage en France... à Chalon en Fédérale 1 (en 2009-2010). Il ne faut pas le confondre avec son homonyme, troisième ligne champion du monde en 2003. Battu vendredi soir à domicile contre Leicester, le nouveau leader, Worcester est actuellement neuvième du championnat d'Angleterre