Fulgence OUEDRAOGO - Montpellier grenoble - 27 octobre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Top 14

Ouedraogo: "Rendre au club de Montpellier ce qu’il nous a apporté"

Ouedraogo: "Rendre au club ce qu’il nous a apporté"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/11/2012 à 13:15 -
Par Rugbyrama - Le 29/11/2012 à 13:15
Brillant avec les Bleus, le capitaine montpelliérain Fulgence Ouedraogo a retrouvé son groupe après une longue coupure. Il évoque son retour, le Top 14 et la réception de Bayonne ce samedi, ainsi que le sort de son ami et coéquipier François Trinh-Duc, peu utilisé par Philippe Saint-André.

Après vous être illustré avec le XV de France durant les tests de novembre, vous retrouvez Montpellier et le Top 14. La transition est-elle difficile ?

Fulgence OUEDRAOGO: C’est vrai, il faut basculer dans un autre environnement, dans un autre rythme. Pour ma part, je m’efforce de laisser de côté tout ce qui s’est passé pendant la tournée pour préparer au mieux le match de ce week-end avec mes coéquipiers. Et puis nous le devons au club: si nous avons été appelé en sélection, c’est grâce à lui. Nous devons lui rendre ce qu’il nous a apporté.

Après une coupure aussi longue, n’est-ce pas difficile de se replonger dans le Top 14 ?

F.O.: Certes, la coupure a été conséquente. Nous devons prendre le temps de nous retrouver, de nous reconcentrer sur le club. Seulement, en Top 14, nous n’avons pas ce temps ! Quoi qu’il en soit, je suis content de retrouver mes coéquipiers, qui sont aussi mes amis. Ca fait du bien de les revoir, et de retrouver le confort de la vie quotidienne.

Avez-vous échangé avec François Trinh-Duc, qui a été peu utilisé avec le XV de France ?

F.O.: François n’a qu’une envie, celle de jouer, et de s’exprimer sur le terrain. Il va pouvoir le faire avec Montpellier. C’est un compétiteur, il est déjà reparti de l’avant. Ce match arrive à point nommé, il va pouvoir évacuer sa frustration et passer à autre chose.

Quel regard portez-vous sur cette équipe de Bayonne ?

F.O.: L’Aviron connait un net regain de forme en championnat. Ils ont perdu de peu à Grenoble, et comptent trois victoires sur leurs cinq derniers matchs. C’est un bilan positif. Nous savons que ce match est important pour nous: après notre défaite encaissée à Toulouse, nous devons nous relancer. Au classement, les équipes qui nous précèdent avancent vite, tout comme celles qui nous suivent. Il n’y a pas de temps à perdre.