- Meilleure équipe 2013

Notre XV-type de l'année 2013


Par Clément Mazella
Dernière mise à jour Le 31/12/2013 à 17:32 -
Par Clément Mazella - Le 31/12/2013 à 17:32
Notre équipe-type de l'année 2013En ce 31 décembre, nous vous offrons un petit cadeau: notre XV-type de l'année 2013. Avec des choix objectifs. D'autres bien plus subjectifs...
 

15. Leigh Halfpenny (pays de Galles) - Meilleur joueur du Tournoi des Six Nations 2013, meilleur joueur lors de la tournée des Lions britanniques en Australie, meilleur réalisateur de l’année en test-match (173 unités). Le voir en Top 14 ferait vraiment rêver.

14. Sitiveni Sivivatu (Clermont) - A Clermont, l’ancien All Black n’est pas en maison de retraite. Des essais à gogo, des franchissements à la pelle, des actions de classe à foison. Et un nombre incalculable de torticolis donnés aux défenses françaises et européennes.

13. Wesley Fofana (France) - Un exploit en solitaire de 70m. Cinq Anglais au tapis. A Twickenham. Tout est dit…

12. Ma’a Nonu (Nouvelle-Zélande) - Proche du néant en Super XV avec les Hurricanes mais tellement magique avec les All Blacks. Quand un maillot transcende un homme. A ce point, c’est tout de même suspect. Décisif sur bon nombre d’essais néo-zélandais cette année.

11. Ben Smith (Nouvelle-Zélande) - Il est le seul à avoir participé aux quatorze victoires des All Blacks. En plus, il a inscrit onze essais, ce qui fait de lui le meilleur marqueur de l’année. Des jambes de feu, que ce soit sur l’aile ou au centre.

10. Jonny Wilkinson (Toulon) - Un pied qui vaut toujours autant de l’or. Indispensable tout au long de la grande saison du RCT. Et puis, il a décroché la H Cup… après la Coupe du monde, quatre Tournoi des 6 nations dont un Grand Chelem, le championnat d’Angleterre, le titre de meilleur joueur IRB de l’année (2003). Ne manque plus que le Top 14 et "Sir Jonny" pourra prendre une retraite bien méritée.

9. Rory Kockott (Castres) - L’homme clé dans le titre de champion de France de Castres. Un essai magnifique en finale contre Toulon et une belle efficacité au pied durant toute la saison. Le verra-t-on un jour au sein d’une équipe nationale ?

7. Richie McCaw (Nouvelle-Zélande) - Six mois de repos. Un retour chez les All Blacks. Comme si de rien n’était. Toujours aussi pénible, ça n’a pas changé. Critiqué, c’est compréhensible. Jalousé, c’est certain. Mais une chose est sûre: toute équipe rêverait d’avoir un joueur qui lui ressemble. Et puis, 89,11% de victoires chez les All Blacks, ce n'est pas rien.

8. Kieran Read (Nouvelle-Zélande) - Qui mettre d’autre ? Meilleur joueur du monde IRB 2013. Une classe et une gestuelle hors du comment. L’un des joueurs les plus complets au monde. What else ?

6. François Louw (Afrique du Sud) - Peut-être le meilleur flanker de l’année. Une activité incroyable, des plaquages renversants, une puissance de feu.

5. Bakkies Botha (Toulon) - A 34 ans, son envie et son investissement dans le combat font vraiment plaisir. A faire pâlir de nombreux joueurs du Top 14. Et revenir chez les Springboks à son âge, c’est quand même fort.

4. Eben Etzebeth (Afrique du Sud) - Un vrai deuxième ligne à l’ancienne. Fort en conquête, un poison dans les ruck et un penchant pour les embrouilles. L’habit du parfait grognard. A tout juste 22 ans.

3. Rabah Slimani (France) - Un vrai vent de fraîcheur et l’espoir qu’enfin le XV de France a trouvé le successeur de Nicolas Mas au poste de pilier droit.

2. William Servat (Toulouse) - Entraîneur, puis joueur, puis entraîneur… Quand il était sur le pré, le Toulousain n’avait que peu d’équivalent en Top 14. Au point d’être considéré par beaucoup comme le meilleur talonneur français malgré ses 35 ans. C’est dire…

1. Alexandre Barozzi (Lannemezan) - Une grosse pensée pour ce pilier de devoir, passé par Brive, Auch et Biarritz et qui a été victime à 26 ans d’un terrible accident de jeu sur un terrain en septembre dernier.

Entraîneur: Steve Hansen (Nouvelle-Zélande) - Comment ne pas mettre un sélectionneur qui a remporté tous ses matchs en 2013 ?

Président d’honneur: Nelson Mandela (Afrique du Sud) - Madiba nous a quittés cette année à l’âge de 95 ans. Un homme hors du commun. Au cœur de l’une des pages les plus glorieuses de l’histoire du rugby en 1995.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×