Notre XV de la 8e journéeDernière mise à jour : 07/10/2014
 
    Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer
15. Romain LONCA (Bordeaux-Bègles) - Un culot incroyable. L'arrière girondin prouve qu'il ne faut pas forcément avoir un gabarit hors-norme pour bien figurer au haut niveau. Face à Clermont, il a régalé avec des gestes de classe, des relances incessantes et un bel essai.Icon Sport14. Jim NAGUSA (Montpellier) - Du punch comme toujours, des accélérations bien senties, trois franchissements, une merveille de passe pour l'essai de Mowen: bref, le Fidjien a mis le feu dans la défense de Bayonne.Icon Sport13. Rémi LAMERAT (Castres) - Il n'a pas fallu longtemps à l'international français pour se distinguer: une minute à peine et le centre du CO s'affalait dans l'en-but grenoblois. Précieux et tranchant en attaque, il a guidé les Tarnais pour quitter la dernière place du Top 14.Icon Sport12. Alexandre DUMOULIN (Racing) - Puissant et intelligent, le centre francilien a franchi deux fois la défense briviste et a été l'auteur d'une superbe passe pour l'essai de Kruger. Il pousse de plus en plus Jamie Roberts sur le banc.Icon Sport11. Benito MASILEVU (Brive) - Dans le lourd revers au Racing, l'ailier de Brive a quand même tiré son épingle du jeu avec un beau doublé.Icon Sport

Passer la publicité

 
10. Pierre BERNARD (Bordeaux-Bègles) - Une copie quasi parfaite face à Clermont. Inspiré dans le jeu avec un essai magnifique et des accélérations bien senties, l'ouvreur girondin n'a connu aucun échec au pied et finit la rencontre avec vingt unités.Icon Sport9. Julien AUDY (La Rochelle) - Deux passes somptueuses sur les essais de Gard et Murimurivalu et une réalisation de filou... Un match très bien géré par le Rochelais qui a parfaitement conduit le jeu des siens.Icon Sport8. Ben MOWEN (Montpellier) - Très sûr derrière la mêlée de Montpellier, l'Australien a bonifié tous les ballons, franchissant à deux reprises et s'offrant un doublé. Le grand artisan du succès du MHR à Bayonne.Icon Sport7. Imanol HARINORDOQUY (Toulouse) - Indispensable au sein de la touche toulousaine, son expérience apporte une assurance incroyable dans ce domaine. Très actif en défense et disponible dans le jeu courant: il a été ovationné par le public d'Ernest-Wallon lors de sa sortie. Justement.Icon Sport6. Juan SMITH (Toulon) - Un match de guerrier, terminant meilleur plaqueur de son équipe à Charles-Mathon (14). Juste avant la pause, son essai a mis un grand coup derrière la tête des Oyomen.Icon Sport

Passer la publicité

 
5. Juandre KRUGER (Racing) - Toujours aussi parfait en touche, le Sud-Africain jouit également d'une sacrée mobilité. Il est à la conclusion d'une action de 90m et s'est même permis le luxe de s'offrir un doublé. Ajoutons à cela 16 plaquages... Fort.Icon Sport4. Jason EATON (La Rochelle) - En touche, le Néo-Zélandais a sécurisé l'alignement rochelais. Dans le combat, il s'est démené, s'avouant même le meilleur plaqueur au sein du pack maritime (7). Valeur sûre.Icon Sport3. Paea FA'ANUNU (Castres) - Un doublé pour un pilier, c'est un drôle d'exploit. Le droitier castrais l'a réussi face à Grenoble. Chapeau.Icon Sport2. Ole AVEI (Bordeaux-Bègles) - Quelle santé ! Fiable en conquête, ultra disponible dans le jeu, difficile à mettre au sol, le Samoan a également sorti une prestation majuscule en défense, avec 20 plaquages contre Clermont. Enorme.Icon Sport1. Cyril BAILLE (Toulouse) - Au sein d'une première ligne toulousaine inédite, il a été très bon en mêlée fermée, faisant souffrir Kubriashvili avant de passer au talonnage. En touche, il a assuré ses lancers, ne perdant qu'une munition. De quoi rassure un peu William Servat...Icon Sport