DR

Mondial U20 - La France battue en demi-finale par la Nouvelle-Zélande (26-39)

Les Bleuets sont tombés sur plus forts qu'eux face aux Baby Blacks...

Le 13/06/2017 à 20:16Mis à jour Le 14/06/2017 à 10:32

MONDIAL U20 - Le rêve de l'équipe de France U20 s'est envolé ce mardi à Tbilissi : il n'y aura pas de finale de Coupe du monde. Les Bleuets sont tombés face aux Baby Blacks (26-39) malgré un énorme sursaut d'orgueil en seconde période. Ils retrouveront l'Afrique du Sud dimanche pour la 3e place.

Les Bleuets peuvent nourrir quelques (petits) regrets. Grâce à une magnifique réaction d'orgueil en seconde période, ils ont réussi à faire douter les Baby Blacks. Pas suffisant toutefois pour s'imposer en demi-finale de la Coupe du monde (26-39). Les Néo-Zélandais, impériaux dans le premier acte, avaient pris le large avant de lever le pied et de laisser des espaces. Les hommes de Thomas Lièvremont disputeront dimanche à Tbilissi le match de la 3e place face à l'Afrique du Sud. La Nouvelle-Zélande, impressionnante, défiera l'Angleterre, tenante du titre.

Après 10 minutes de jeu, les Tricolores avaient déjà la tête sous l'eau. Jordan et Falcon s'étaient effondrés dans l'en-but français pour le début du récital néo-zélandais. Le scénario du premier acte ne changea pas : après le quart d'heure de jeu, les Bleus affichaient un tristounet 17% de possession et tentaient tant bien que mal de résister aux vagues des Baby Blacks. Le carton jaune de Pesenti (23e) - pour un coup de bien malvenu - n'arrangea pas les choses et eu pour conséquence deux nouvelles réalisations adverses, dont celle de Clarke (34e) après une accélération du talonneur Aumua qui laissa sur place l'ailier Retière. Prodigieux.

2 bijoux français

Ce même Aumua porta la marque à 36-0 au retour des vestiaires. Bref, il n'y avait rien à faire pour les Bleuets, totalement dépassés dans tous les secteurs de jeu. Mais voilà, les coéquipiers de Florian Verhaegue ont de la moelle. Et n'avaient nullement l'envie de se faire laminer. Face à des Baby Blacks sûrement trop tranquilles et déjà les esprits tournés vers la finale, les Tricolores ont mis la main sur le ballon. Et produit des choses magnifiques. Au total, ce fut 4 essais marqués dont deux bijoux de 95m signés Pesenti (53e) et Tauzin (70e).

Tima Faingaanuku (Nouvelle-Zélande U20) face à la France - Crédit : World Rugby

Tima Faingaanuku (Nouvelle-Zélande U20) face à la France - Crédit : World RugbyDR

Revenus à 10 longueurs, les Français ont cru alors à l'exploit. Mais un grattage de Christie suivi d'une pénalité de Falcon mirent fin à tout suspense. Les Bleuets en sortent la tête haute et devront essayer de finir sur une bonne note face à l'Afrique du Sud dimanche. Une formation déjà affrontée en poule. Le score ? 23-23. Cela promet...

0
0