Icon Sport

MONDIAL U20 - Contrairement aux idées reçues, les Bleuets sont ceux qui jouent le plus en club

Contrairement aux idées reçues, les Bleuets sont ceux qui jouent le plus en club

Le 13/06/2017 à 10:54Mis à jour Le 14/06/2017 à 10:51

MONDIAL U20 - Qualifiés pour les demi-finales de la Coupe du monde, les Bleuets affronteront la Nouvelle-Zélande ce mardi à 18h30. L'occasion de constater que contrairement aux idées reçues, les jeunes Français jouent en club et ceux-ci, beaucoup plus que les autres nations du dernier carré de ce Mondial U20.

Si la confiance accordée aux jeunes est un sujet sensible dans le rugby hexagonal, la France reste pourtant loin devant ses concurrents en termes de temps de jeu accordé. Pour s'en rendre compte, il suffit de comparer avec les autres nations présentes au Mondial U20 en Géorgie. Et plus particulièrement avec ce qui se fait de mieux sur la planète. Soit le dernier carré de la compétition regroupant l'Angleterre (championne du monde en titre et détentrice du dernier 6 nations), l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande que la France va affronter ce mardi pour tenter de se hisser en finale.

10 Bleuets sur 22 avec du temps de jeu en Top 14

2 336, c'est le nombre de minutes supplémentaires jouées par les Bleuets en club en comparaison avec leurs futurs adversaires néo-zélandais. Un véritable gouffre se creuse même avec les autres demi-finalistes, plaçant la France en haut de ce classement. Malgré 22 joueurs évoluant en Top 14 (Couilloud, Millet, Capelli, Buros, Pesenti, Mauvaka, Verhaeghe, Tolofua, Cretin, Cros, Francoz, Coville, Boniface, Brennan, Colombe, Jalibert, Kolingar, Ntamack, Tauzin, Diallo, Fartass, Ubert), seuls 12 joueurs ont eu du temps de jeu cette saison dans l'Élite. Alors, certains font le pari de la deuxième division. Un choix payant, car c'est en Pro D2 que l'on trouve le joueur le plus utilisé par son club. Il s'agit du troisième ligne de Biarritz Alexandre Roumat (19 ans) qui caracole en tête du comparatif de minutes disputées cette saison avec 1132 minutes, contre seulement 621 pour la nouvelle "pépite" des Sharks de Durban, l'ouvreur Curwin Bosch (19 ans).

Un temps de jeu supérieur qui s’explique aussi par les différences structurelles avec les autres pays (rugby universitaire, système de provinces...). Pourtant, ce solide total de minutes jouées en club ne permet pas, pour l'instant, de rivaliser avec les plus grands. Car si la France a été sacrée championne du monde des -21 ans en 2006, depuis la création du Mondial U20 en 2008, ce sont justement la Nouvelle-Zélande (5 titres), l'Angleterre (3 titres) et l'Afrique du Sud (1 titres) qui dominent le palmarès de la compétition.

Temps de jeu des Bleuets en club lors de la saison 2016-2017

Avec Maxime BROSSARD

0
0