Controle anti dopage - Icon Sport
 
Mondial -20 ans

Scandale de dopage au Zimbabwe

Scandale de dopage au Zimbabwe

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 13/07/2012 à 10:42 -
Par Rugbyrama - Le 13/07/2012 à 10:42
Treize des vingt-six joueurs composant la sélection nationale des moins de 20 ans zimbabwéens, qui ont participé au Mondial B organisé à Salt Lake City aux Etats-Unis en juin dernier, ont été contrôlés positifs aux tests anti-dopage mis en place par l’IRB.
 

"Cette affaire pourrait tout simplement devenir le plus gros scandale de toute l’histoire du sport zimbabwéen". C’est en ces termes que Sifiso Made, le manager général du rugby zimbabwéen a qualifié l’affaire de dopage concernant pas moins de la moitié de la sélection nationale des moins de 20 ans qui ont participé au Mondial B, organisé aux Etats-Unis, dans l’état de l’Utah, le mois dernier. Le dirigeant, pour qui la nouvelle a eu l’effet d’une bombe, se trouve désormais dans l’attente. Mais il est fort probable que l’IRB prenne des sanctions lourdes pour punir la sélection nationale.

Dominic Rumbles, directeur de la communication de l’organe suprême du rugby, a déclaré qu’aucun commentaire ne serait fait avant que les enquêteurs n’aient interrogé les fautifs. Selon le journal New Zimbabwe, cette affaire ne constituerait pas une première dans les filières jeunes du rugby zimbabwéen: ainsi, de nombreux joueurs avaient été épinglés pour usage de produits interdits lors de tournois nationaux scolaires, sans qu’aucune réelle sanction ne soit prise.

5000 tests effectués par l’IRB

S’ils s’avèrent vrais, ces cas de dopage seront le résulat d’un système drastique mis en place par l’IRB qui suit de près les filières jeunes. Dominic Rumbles a ainsi assuré que l’organe suprême du rugby s’était doté d’un "système strict de contrôle anti-dopage pour lutter contre la tricherie dans toutes les catégories d’âge, effectuant plus de 5 000 tests par an". Un dispositif spécial avait même été mis en place lors du Mondial B qui se déroula à Salt Lake City. Les résultats des moins de 20 ans zimbabwéens ne se sont pourtant pas brillants, puisqu’ils se sont classés à l’avant-dernière place. Ils n’ont remporté qu’une seule victoire, face à la Russie (22-10), après avoir perdu au terme de matchs totalement débridés qui ont donné lieu à des scores fleuves contre le Japon (39-36), la Géorgie (43-7) et le Canada (66-45).

Other Agency

Ironie de l'histoire, lors de la compétition, l'accent avait été mis sur la propreté du sport, voulue par l'IRB et dans ce sens, les équipes portaient lors de leur echauffement des T-shirts avec comme slogan "Keep rugby clean" ("Gardons le rugby propre").

Photo: Irb.com

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×