France Ecosse - 20 - Mondial 2012 - Other Agency
 
Mondial -20 ans

Les Bleuets toujours en vie

Les Bleuets toujours en vie

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 09/06/2012 à 15:31 -
Par Eurosport - Le 09/06/2012 à 15:31
Grâce à un essai en toute fin de rencontre, la France bat l'Ecosse (30-29) et reste en course dans le mondial en Afrique du Sud. Ouf.
 

C’est un énorme ouf de soulagement. La France des moins de 20 ans a bien failli finir sa compétition dès son second match face à de modestes écossais. Au bout du suspens, elle préserve finalement l’essentiel en s’imposant d’un petit point, mais avec le bonus offensif. Elle reste en vie et peut encore se qualifier pour les demi-finales de la compétition. Il faudra pour cela élever largement son niveau de jeu et soigner grandement sa discipline, pour espérer battre l’Australie, défaite, un peu plus tôt dans la journée, par l’Argentine, équipe surprise de la compétition. On n’en est pas encore là. La France a gagné et veut d’abord savourer son succès, si étriqué soit-il. "Le match a été très dur, a pensé Gérald Bastide en sortant des vestiaires français. En seconde période, c’est une partie de ping-pong où chacun prenait successivement l’avantage. Cela nous sourit en toute fin de rencontre. Je crois qu’au delà du résultat et de la manière, il faut souligner l’âme de cette équipe, la façon qu’elle a eue de se relever après une défaite qui nous a tous fait mal à la tête : avec honneur et courage".

Merci Taofifenua

Supérieure à l’Ecosse, la France emmenée par son phénomène de 18 ans, Gaël Fickou, se lançait idéalement dans la partie après un beau mouvement collectif conclu par le néo-toulousain. Mais elle ne parvenait jamais à prendre le large au score, laissant l’Ecosse dans la rencontre en commettant un nombre de fautes incalculables. Une indiscipline qui poussa JP Doyle, l’arbitre anglais de la rencontre, à siffler un essai de pénalité juste avant la mi-temps. L’Ecosse, sans avoir développé une action, mais s’appuyant la botte de son demi d’ouverture et capitaine, Leonard, virait en tête.

Le début de la seconde période n’était qu’une copie conforme de la première. Possession française, mais occupation et réalisme écossais. Au gré des minutes, les jeunes britanniques commencèrent sérieusement à croire en leurs chances. Ils se montrèrent plus entreprenants et inscrivirent deux essais coup sur coup, reléguant la France à quatre points. C’est à ce point que le mental français fit la différence. Taofifenua, porté par tout le pack français, s’écroula dans l’en-but à deux minutes du coupe de sifflet final. Il fallut encore tenir, longtemps après la sirène. Ce que la défense française parvint à faire, avec l’énergie du désespoir. "C’était vraiment laborieux, la victoire n’est pas belle, conclut le demi de mêlée Eric Escande, mais on est toujours en vie et c’est bien là l’essentiel."

A University of Western Cape Stadium_ France bat Ecosse 30 à 29. (M-T : 15-16)

FRANCE: 15. Martin (Toulon) ; 14. Fuster (Bayonne), 13. Fickou (Toulon), 12. Danty (Stade français), 11. Domvo (Bordeaux) ; 10. Otazo (Bayonne) (21. Selponi (Montpellier), 33e), 9. Quiniou (Dax) (20. Escande (Montpellier), 65e) ; 7. Laugel (Racing Metro), 8. Galletier (cap.)(Montpellier) (23. Derrien (Bourgoin), 63e), 6. Kazubek (Clermont) ; 5. Chauveau (Bordeaux), 4. Gayraud (Usap) (19. Aliouat (Montpellier), 49e); 3. Poirot (Brive) (18. Taofifenua (Usap), 71e), 2. Fidinde (Clermont) (16. Carbou (Usap), 71e), 1. Fresia (Toulon) (17. Vartanov (Racing Metro), 49e).

Non entré en jeu : 22. Yobo (Aurillac).

ECOSSE: 15. Hidalgo-Clyne ; 14. Farndale, 13. Bennett, 12. Russell, 11. Crawley (23. Steven 49e) ; 10. Leonard (cap.), 9. McConnell ( 21. Torrance 31e- ; 7. Bordill, 8. Eadie, 6. Graham ; 5. Redmayne, 4. Smith (19. Swanson 57e) ; 3. Allan, 2. Turner, 1. Hislop.

Non entrés en jeu : 16. Scott, 17. Bhatti, 18. Robertson, 20. Reid, 22. Allan

France> Points : 4E Fickou (3e, 29e), Kazubek (56e), Taofifenua (78e) ; 1T/1 Otazo (3e), 0T/1 Quiniou, 1T/1 Selponi (56e), 0T/1 Escande ; 0P/1 Otazo ; 2P/2 Selponi (38e, 48e).

Ecosse> Points : 3E pénalité (40e), Leonard (65e), Farndale (73e) ; 4P/5 Leonard (13e, 21e, 35e, 60e), 1T/3 Leonard (40e).

Arbitre : JP. Doyle (ANG)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×