Guy Noves - toulouse racing - 9 août 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Novès: "Un relâchement, pas deux"

Novès: "Un relâchement, pas deux"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/08/2012 à 19:17 -
Par Rugbyrama - Le 12/08/2012 à 19:17
Après le dernier match de préparation des Toulousains, remporté contre le Racing-Metro (27-21) ce jeudi à Béziers, Guy Novès, le manager de Toulouse, nous a livré ses impressions sur cette rencontre mais aussi sur les jeunes qui se sont montrés à leur avantage durant ces rencontres de préparation.

Quel bilan pouvez-vous tirez de votre dernier match de préparation et de votre victoire (27-21) contre le Racing-Metro?

Guy NOVES: Il y a eu lors de ce match deux équipes qui ont été présentes, que ce soit dans le combat ou dans le jeu. Il ne fallait pas galvauder les phases statiques pour ne faire que jouer et faire n'importe quoi. C'est peut être ce que l'on a fait nous en fin de première période mais sinon, le bilan est positif. Il y a eu une rencontre sérieuse de notre part, notamment des satisfactions individuelles à propos de certains jeunes. Il était important d'avoir le respect du maillot et c'est ce que j'ai vu. Il fallait aussi respecter les spectateurs présents, et j'ai l'impression que les gens qui étaient à Béziers ne se sont pas ennuyés et ont même pris du plaisir dans les tribunes.

Comment expliquer une telle différence entre le match de Brive et le match de ce vendredi?

G.N.: Le match conte Brive n'était pas évident. On a fait un long déplacement pour un match amical. C'était le centenaire de Pompadour et on se devait d'y être pour rendre hommage à Pierre Villepreux, mais on n'était pas dans des conditions optimales pour jouer un match trop sérieux, avec tout le respect que j'ai pour les Brivistes. Mais il y a aussi eu une prise de conscience entre les deux rencontres. Nous sommes des êtres humains donc nous pouvons tolérer un relâchement, pas deux.

Il y a également un bon mélange des jeunes et des recrues dans l'effectif, ce qui vous apporte un vrai plus...

G.N.: Il est réconfortant pour un coach de voir que des jeunes montrent des talents individuels indéniables. Ces jeunes vont pouvoir permettre à nos spectateurs de vibrer encore pendant quelques années. Je pense à Fickou, Maka, Pujol ou encore Tolofua qui est rentré en cours de match. Tous ces joueurs prouvent qu'ils ont le niveau et qu'il va falloir compter sur eux cette saison.