Joie Jean-Francois Coux - 27.07.2013 - Clermont Auvergne Oyonnax -Match de preparation - 20132014 - Icon Sport
 
Matches Amicaux

Top 14: Oyonnax, un promu sans complexe

Oyonnax, un promu sans complexe

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 31/07/2013 à 13:12 -
Par Midi Olympique - Le 31/07/2013 à 13:12
Vainqueur de Clermont lors de son premier match de préparation, Oyonnax a impressionné bon nombre d’observateurs. La recette de la saison dernière semble toujours fonctionner à merveille.
 

Même s’il ne s’agissait que d’un match amical, la performance d’Oyonnax face à Clermont, samedi dernier, mérite d’être soulignée. Bien en place et sûrs de leur force, les hommes de Christophe Urios ont facilement dominé un vice champion d’Europe clermontois encore en quête de réglages (23-14). Interrogé sur le site de la LNR, le talonneur Salim Tebani voit en ce succès le fruit d’un travail de pré-saison extrêmement rigoureux. "La préparation a été très studieuse, avec notamment un énorme travail au niveau physique, afin d’être prêt d’entrée pour rivaliser avec les clubs de Top 14. Cela a été axé, comme toujours à Oyonnax, sur l’humilité, le travail et les valeurs de ce club. Pour tous ceux qui étaient déjà présents cela coulait de source, mais il n’y a eu aucun problème avec les nouveaux joueurs, qui ont rapidement adhéré au projet du club et se sont parfaitement intégrés dans le groupe. Résultat: une belle victoire contre Clermont en match amical."

Brillants champions de Pro D2 la saison dernière, les Haut-Bugistes savent que la découverte de l’élite ne sera pas simple. Pourtant, pas question pour eux de se prendre la tête outre mesure. "Il est évident que comme tout promu, l’objectif est le maintien, seulement le maintien. Nous allons essayer de bien démarrer pour nous mettre dans de bonnes conditions dès le départ, mais après, nous verrons au fil des matches, il n’y a pas d’objectif chiffré ou de place visée", insiste le talonneur algérien.

"Pas en victimes"

À trois semaines de la reprise du Top 14, l’USO semble donc prête, et ce ne sont pas les deux matchs amicaux restants qui risquent d’enrayer la belle machine oyonaxienne. Les deux prochaines échéances, à Biarritz puis contre Grenoble à Nyon, serviront au contraire de nouvelles répétitions générales avant d’entrer dans le vif du sujet. Une première journée de championnat que Tebani confirme attendre avec impatience. "La seule crainte vient du fait que nous découvrons ce championnat, que nous partons dans l’inconnu (…) Nous savons que ce sera très difficile, mais nous n’y allons pas en victimes. Nous allons respecter nos adversaires, mais les respecter ne veut pas dire les regarder jouer. Enfin, il y a une immense envie de vivre cette belle aventure, individuellement bien évidemment, mais surtout collectivement."

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×