Jean-Marc Lhermet durant la pré-saison de Clermont - 8 juillet 2014 - Icon Sport
 
Matches Amicaux

Top 14, Clermont -Jean-Marc Lhermet : "Il faudra passer au travers du révélateur championnat "

Lhermet : "Il faudra passer au travers du révélateur championnat "

Par Julien TEILLER
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/08/2014 à 11:17 -
Par Julien TEILLER - Le 10/08/2014 à 11:17
Le manager sportif de Clermont, Jean-Marc Lhermet, tire un bilan plutôt positif de la préparation de l'équipe, qui a du faire face à de nombreux changements, tant au niveau des hommes que des systèmes de jeu. Mais malgré tout, il reste conscient que la véritable évaluation de l'état de forme des Clermontois aura lieu dès la semaine prochaine, avec le Top 14.
 

A une semaine de la reprise du Top14, comment jugez-vous votre équipe ?

Jean-Marc LHERMET : La dynamique est plutôt positive, au vu des résultats et du contenu des matches, mais il faut faire attention, ce ne sont que des matchs amicaux et ça n'a rien à voir avec l'intensité et le niveau des matchs de championnat. On est contents de ce qu'on a vu, il y a des choses intéressantes mais aussi d'autres choses à travailler. Le propre de ces matchs amicaux c'est de trouver les bons réglages. On a eu pas mal de changements à l'intersaison, que ce soit de joueurs ou de système de jeu, on avait besoin de se rassurer. On l'est, mais on sait qu'il faudra passer au travers du révélateur championnat pour en savoir plus sur notre état actuel.

Le traumatisme lié à l'agression dont ont été victimes certains joueurs à Millau a-t'il été évacué ?

J-M. L. : On ne peut pas dire que ça a été oublié, c'est quand même le genre d'évènement qui laisse des traces. Je pense que ça a été assez bien assimilé par les joueurs, on les a fait suivre assez rapidement par des professionnels, et le groupe s'est resserré après cette agression autour de ces joueurs blessés. Quand on voit les joueurs se comporter aujourd'hui, on pense qu'il n'y aura pas de séquelles négatives, si ce n'est un retard de préparation pour ceux qui ont été blessés. Mais rien, au-delà de ça, qui pourrait nous pénaliser.

" Jono (Gibbes) et Franck (Azéma) forment une paire efficace, ils sont en train de mettre des choses en place sur le terrain qui ont l'air bonnes."

Après la fin de saison dernière ratée, et avec les nombreux changements à venir, on se demandait comment allait se dérouler l'intersaison. Et de l'extérieur, on a l'impression que les nouveaux ont déjà trouvé leur place, et que les nouveautés sont déjà assimilées ?

J-M. L. : C'est trop court, on aurait eu besoin de plus de semaines parce qu'il y a eu beaucoup de changements. C'est sûr que le groupe fonctionne très bien, les nouveaux joueurs se sont bien intégrés, on sent une cohésion assez forte malgré les nombreux changements. Jono (Gibbes) et Franck (Azéma) forment une paire efficace, ils sont en train de mettre des choses en place sur le terrain qui ont l'air bonnes. Donc pour le moment les voyants sont au vert, mais les vrais révélateurs seront les matches de championnat.

Parmi les nouveautés, il y a le capitanat confié à Damien Chouly. C'était nécessaire ?

J-M. L. : Il ne fallait pas forcément un changement de capitaine. Mais Roro sait qu'il ne lui reste pas énormément de saisons à jouer, il veut consacrer toute son énergie au jeu et je comprends complètement cette position, ça a été mon cas aussi lors de ma dernière saison. Je comprends qu'il souhaite prendre un peu plus de recul. Damien prend le capitanat officiel, mais Roro reste très impliqué dans la gestion du groupe et du jeu, donc c'est un passage en douceur.

Serez-vous prêts pour la réception de Grenoble dans une semaine, pour la première journée de Top14 ?

J-M. L. : Les intersaisons sont tellement courtes que je ne pense pas qu'une équipe de Top14 puisse dire qu'elle est prête à 100% pour le premier match de championnat. Je pense qu'on sera meilleurs qu'il y a une semaine, mais que la semaine suivante on sera meilleurs que face à Grenoble. On est dans une phase de construction de notre jeu, et ça prendra un peu de temps.

Jono (Gibbes) et Franck (Azéma) forment une paire efficace, ils sont en train de mettre des choses en place sur le terrain qui ont l'air bonnes.
Jono (Gibbes) et Franck (Azéma) forment une paire efficace, ils sont en train de mettre des choses en place sur le terrain qui ont l'air bonnes. - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×