Missoup - Stade français Toulon - 27 juillet 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Stade français: Missoup de l’autre côté

Stade français: Missoup de l’autre côté

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/07/2012 à 15:01 -
Par Rugbyrama - Le 30/07/2012 à 15:01
Joueur de Toulon pendant quatre saisons, le troisième ligne Olivier Missoup retrouvait ce vendredi son ancien club avec le Stade français.

La providence fait parfois drôlement bien les choses. A peine parti du RCT pour enfiler le rose parisien, Olivier Missoup disputait sa première rencontre de la saison à... Toulon! Néo-Francilien, le troisième ligne aile était titulaire, vendredi soir sur la pelouse de Bon-Rencontre. Des retrouvailles un peu particulières, sa nouvelle équipe ayant subi la loi implacable du plus fort physiquement: "Dans l'engagement on était présent, mais on ne marque pas assez sur nos temps forts. Bien sûr on jouait avec beaucoup de jeunes. Mais cela ne suffit pas pour s’asseoir sur cette gifle".

Au-delà du résultat, la soirée avait des airs de revanche amicale pour l’ancien toulonnais. Sans rancœur. "J’ai passé quatre saisons ici. Les joueurs toulonnais sont des amis et le restent. Mon départ ne change rien". Très en vue, défensivement notamment où il ne s’est jamais économisé, Olivier Missoup a pu rassurer ses entraîneurs sur le bien fondé de sa venue. Un engagement sans faille qui lui a valu une ovation du public toulonnais bien méritée à sa sortie du terrain, à la 55e minute. "Cela m’a fait chaud au cœur. J’ai garde beaucoup d’amis ici. Mon départ ne change rien. Sur le terrain, cela chambrait. Un peu. Matt Giteau notamment. David Smith aussi. A un moment, je suis tombé à côté de lui, il m'a demandé si cela allait, comme si je jouait encore avec lui".

Réagir, vite

Belle histoire et amitié qui perdure. Pourtant, bien plus terre à terre, les résultats du Stade français, lors de leurs deux premières rencontres, inquiètent. "Le score, ça fait ch***. C’est la deuxième fois qu’on prend quarante points...", a commenté Missoup. "Quant tous les internationaux vont revenir, ils vont nous apporter. Pour l'instant, c'est dur. En Argentine, deux gros matchs nous attendent. Il va falloir monter le niveau". Pour les deux rencontres amicales à venir, les Parisiens devraient en effet récupérer une bonne partie des vingt-deux joueurs absents vendredi, dont les internationaux Sergio Parisse, Pascal Papé, David Attoub ainsi que la recrue Geoffrey Doumayrou.