Lachie Munro - lyon bourgoin - 16 aout 2013 - Icon Sport
 
Matches Amicaux

Pro 2, Matchs amicaux, Lyon-Section paloise: Le Lou au rendez-vous

Le Lou au rendez-vous

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 25/08/2013 à 12:48 -
Par Midi Olympique - Le 25/08/2013 à 12:48
Lyon s’est imposé dans les dernières minutes face à Pau (à Gruissan), 13-12 et décroche ainsi un troisième succès en autant de matchs amicaux disputés. La Section concède elle sa première défaite.
 

13-12. Un score étriqué qui n’est pas le reflet d’une rencontre maîtrisée par les Lyonnais. Certes, ils étaient menés 9-0, mais ce handicap était seulement dû au fait qu’Antoine Lescalmel passait trois pénalités, là où Lachie Munro se refusait à tenter les nombreuses pénalités récoltées. Et cette volonté de jouer donnait de la couleur à une opposition bien pâle. Ultra dominateur dans la conservation du ballon, le Lou parvenait à développer de beaux mouvements en misant sur la mobilité de son paquet d’avants et la puissance de sa paire de centres, Wakanivuga/Sukanaveita. Sans se montrer réalistes…

Parfois hésitants dans leurs choix offensifs et encore maladroits techniquement, les Rhodaniens manquaient plusieurs occasions de scorer. Et c’est finalement grâce à une mêlée conquérante, qu’ils inscrivaient un essai de pénalité (77e) pour s’adjuger la victoire: "Il était important pour l’équipe de se mesurer à une formation de haut de tableau. Je suis satisfait de nos ballons portés, de la mêlée qui s’est montrée très costaude et de notre défense, qui n’a toujours pas encaissé d’essai (en trois matchs)", résumait Olivier Azam, coach des avants du Lou.

Section inoffensive

Si Lyon s’est rassuré avant l’ouverture du championnat (à Carcassonne samedi), Pau n’a de son côté que peu de motifs de satisfactions à retirer de cet ultime match amical. Inoffensifs, les Béarnais ont passé leur temps à courir après le ballon et se sont débarrassés au pied des quelques munitions de relance dont ils ont bénéficié: "En mettant bout à bout la défaite, le fait que nous ayons énormément subi sans jamais réussir à mettre notre jeu en place et les deux blessures, nous avons vécu une soirée difficile", expliquait l’entraîneur des trois-quarts David Aucagne. La solidité défensive affichée est à souligner. Pas plus avant de recevoir Auch (samedi): "C’est une bonne piqûre de rappel ! On s’aperçoit que lorsque que nous affrontons des équipes du niveau de Lyon, on ne peut rien faire sans une conservation du ballon optimale. A l’équipe de mieux maîtriser la conquête et d’éviter de se mettre à la faute".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×