Matches Amicaux

Laussucq: "Pas à Toulon pour prendre une raclée"

A quelques heures de disputer son deuxième match amical contre Toulon, Christophe Laussucq, l'entraîneur des trois-quarts parisiens assure que son équipe sera compétitive. La lourde défaite à Bayonne est derrière. Les enseignements de la préparation seront tirés à l'issue des quatre matchs amicaux.

 
"Pas prendre une raclée" - Rugby - Matches AmicauxIcon Sport
 

Avec un peu de recul quels enseignement avez-vous pu tirer de votre premier match amical contre Bayonne ?

Christophe LAUSSUCQ: C'est difficile de tirer des enseignements. Nous avions seulement quatre jours de rugby dans les jambes. Nous avons travaillé avec un groupe de 40 joueurs, 35 d'entres-eux ont joué le match, tout en incorporant des jeunes. Mais cela a permis aux joueurs de retrouver un peu de rythme, de renouer avec le contact. Les enseignements, nous les tirerons à l'issue de nos quatre matchs amicaux.

Justement, vous avez utilisé de nombreux joueurs sur le premier match. L'effectif va-t-il être resserré à l'approche de la première journée de Top 14 contre Montpellier ?

C.L: Pas nécessairement car nous voulons impliquer le maximum de joueurs. Il serait idiot de ne faire jouer que nos titulaires. D'abord, dans notre tête, il n'y a pas de titulaire indiscutable. Ensuite, nous donnerons à tout le monde l'opportunité de gagner sa place. Et surtout, il faut que le maximum de joueurs soient prêts à jouer 80 minutes pour le premier match contre Montpellier.

Comment gérez-vous le retour des internationaux qui ont repris l'entraînement lundi ?

C.L: Pour l'instant, ils sont en marge du groupe et travaillent physiquement. Dans la mesure où ils ne sont pas autorisés à jouer à Toulon, ils n'auront que deux matchs amicaux pour retrouver le rythme de la compétition. A Bayonne, nous avons essayé de donner au moins 20 minutes de temps de jeu à chacun. Les internationaux, eux, joueront peut-être quarante minutes, puis soixante. Objectif : être prêt le 18 août.

Vous êtes-vous fixés des objectifs un peu plus élévés en termes de jeu pour la rencontre de vendredi soir face à Toulon ?

C.L: Nous avons beaucoup de joueurs victimes de petits pépins physiques en raison des charges de travail. Le groupe va être encore remanié. Il nous manquera au moins dix joueurs par rapport au match de vendredi dernier. Surtout, nous ne voulons prendre aucun risque avec la santé des joueurs. Nous n'allons pas à Toulon pour prendre une branlée, mais nous n'y allons pas non plus pour revenir avec des joueurs blessés. Cette rencontre se situe dans la continuité de la préparation physique. Les deux rencontres face aux Pumas auront davantage valeurs de tests au niveau du jeu.

Pour l'heure, comment jugez-vous votre effectif ?

C.L: C'est encore beaucoup trop tôt pour faire des bilans. Nous en saurons un peu plus à notre retour d'Argentine.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |