Raphaël Ibanez avant UBB-Toulouse - 8 août 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Matchs amicaux, UBB - Raphaël Ibanez : "Je ne veux pas qu’on pleure sur notre sort"

Ibanez : "Je ne veux pas qu’on pleure sur notre sort"

Par Denis Gibert
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/08/2014 à 15:48 -
Par Denis Gibert - Le 09/08/2014 à 15:48
Bordeaux-Bègles s'est incliné vendredi soir face à Toulouse (31-22). Malgré cela, Raphaël Ibanez cherche à relativiser et à retenir le positif de cette préparation, notamment l'état d'esprit intéressant qui se construit dans son équipe. Et même si le groupe bordelo-béglais connaît quelques blessures, le manager de l'UBB croit en son équipe, qui se construit et devient un groupe solide.

Etes-vous déçu de ne pas avoir remporté ce match de préparation contre Toulouse ?

Raphaël IBANEZ : Je ne suis pas spécialement impressionné par notre performance, parce qu’on n’a pas gagné. Je ne suis pas non plus déçu car dans ce genre de match de préparation, ce qu’il faut rechercher, c’est des repères communs, notamment au niveau offensif. On a pu le faire avec une bonne opposition, une bonne conquête et un esprit d’initiative intéressant. Même si on voulait se rapprocher de la configuration Top 14, on n’a pas hésité à aller en touche, sans forcément tenter les pénalités. Ça donne cette impression d’un match plein, intense avec beaucoup de volume mais pour peu d’efficacité. Et puis il y a eu aussi une montée d’intensité au niveau physique. C’était très bien de voir les joueurs être dans le dur physiquement, être présent au contact face à la densité physique toulousaine. Un point très positif pour moi ce soir.

Il vous manque encore quelques joueurs cadre comme votre paire de centre Rey et Le Bourhis. Cela vous perturbe ?

R.I. : Je ne veux pas qu’on pleure sur notre sort. Ce n’est pas l’habitude de la maison. Mais c’est vrai qu’on a été assez contrariés avec des blessures, qui sont quand même gênantes pour le collectif, et concernent des joueurs clés de la saison dernière. Met Talebula (genou) notamment, qui reste indisponible, Félix Le Bourhis qui est rentré de la tournée de juin avec des soucis aux adducteurs, Ole Avei aussi. On espère retrouver tous ces joueurs, car ils comptent évidemment dans l’effectif. Maintenant ça permet aux recrues de se mettre en valeur. J’étais particulièrement satisfait de voir Sofiane Gitoune jouer quatre-vingt minutes. Ça devait faire longtemps que ça ne lui était pas arrivé ! Darly Domvo aussi qui avait connu un début de saison délicat. J’étais très satisfait aussi de l’engagement et de la présence au milieu de terrain de Thibault Lacroix. Il a su tenir son rang au milieu d’une jeune ligne de trois-quarts. On va trouver des solutions. On a une semaine pour ça.

" On a une équipe qui a gagné en expérience au fil du temps. On a des leaders. "

Etes-vous impatient de débuter le championnat ou souhaiteriez-vous plus de temps pour vous préparer ?

R.I. : Quand on se prépare depuis de longues semaines pour le début du championnat, on se pose des questions : est ce qu'on maîtrise vraiment tous les éléments ? On a planifié notre programme de la meilleure des façons avec les préparateurs physiques. Si je vous dis qu’on est prêts et au point à une semaine du championnat, ça donnera sans doute beaucoup trop d’indications et de sources de motivation chez l’adversaire. Je dis simplement que l’équipe se construit. Nous sommes dans un registre de montée en puissance classique, comme toutes les autres équipes. On a aussi une équipe qui a gagné en expérience au fil du temps. On a des leaders. La semaine va être excitante, et va emmener beaucoup de tensions. On va monter d’un cran dans l’intensité face à Lyon. Ça va compter pour de bon. Il faudra aussi faire la différence très rapidement puisque le calendrier nous permet de jouer notre premier match à domicile.

Raphaël Ibanez en pleine discussion avec Vincent Etcheto et Régis Sonnes - 8 août 2014
Raphaël Ibanez en pleine discussion avec Vincent Etcheto et Régis Sonnes - 8 août 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • nougat8110/08/2014 19:44

    @ubbiste pourquoi je réagi comme cela . Je t'explique : j'adore votre équipe et votre jeu , mais je déteste les hommes qui ricanent dans leur barbe et qui se plaignent en permanence sur l'arbitrage . Je veux parler de Mr Etcheto que j'ai sous mes yeux quand vous jouer a Ernest . C'est tout . Je suis fairplay comme lui !

  • Mojito3310/08/2014 16:04

    @USObruno39 oui en effet on est toujours très bien reçu à Mathon et ce,quelques soient les visiteurs....c'est bien ça le problème :-)) vous savez recevoir!!! Bonne saison à l'USO

  • USObruno3910/08/2014 13:30

    @ubbiste merci et peut etre RDV a mathon vous etes les bien venus