Matches Amicaux

Matchs amicaux, UBB, Jean-Baptiste Poux : "Contre Toulon, on s’est fait contrer puis étouffer"

Fraîchement débarqué en Gironde, le pilier Jean-Baptiste Poux a fait ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs, face à Toulon, vendredi soir (23-34). L’occasion de faire un point sur ses premières sensations.

 
Poux: "Contre Toulon, on s’est fait contrer puis étouffer" - Rugby - Matches AmicauxIcon Sport
 

Êtes-vous heureux d'avoir pu évoluer pour la première fois sous vos nouvelles couleurs ?

Jean-Baptiste POUX: Oui je suis très content, j'essaie de reprendre des repères sur le terrain. Parce que c'est vrai que les schémas de jeu ne sont pas les mêmes d'un club à un autre...

Justement, cela ne vous-a t-il pas fait bizarre de repartir ainsi de zéro ?

J-B.P: C'est vrai que ça me fait bizarre de ne plus être à Toulouse. J'ai besoin d'un moment d'adaptation. Sur le terrain je tente de reprendre des automatismes, je commence à avoir quelques repères vu que j'ai repris plus tôt que les autres. Cela m'a vraiment permis de m'intégrer plus facilement. Il n'y a pas de raison que je n'y arrive pas.

Quelle est votre impression sur cette rencontre ? Vous avez mené pendant plus d'une heure face au champion d'Europe en titre...

J-B.P: Disons que l'on mène pendant une heure et qu'après on perd un peu les pédales. En seconde mi-temps, Toulon revient bien grâce à beaucoup de jeu au pied. Ils nous mettent alors beaucoup plus de pression en évoluant simplement et on ne parvient pas à sortir de l’étau dans lequel ils nous mettent. Nous ne sommes pas parvenus à jouer assez simplement, on a voulu relancer et on s'est fait contrer puis étouffer.

Charles Brousse nous parlait d'une dimension physique supérieure côté toulonnais. Êtes-vous d'accord avec cette idée?

J-B.P: Oui je suis d'accord bien sûr, mais à un moment, quand on sort des schémas de jeu prévus on s'expose beaucoup trop. Tout cela va se mettre en place petit à petit. Il vaut mieux perdre les matchs amicaux et remporter les rencontres officielles que le contraire. Nous avons cependant montré des belles choses lors de cette rencontre.

C'était le premier match de Bryan Habana au stade Mayol. Comment l'avez-vous trouvé?

J-B.P: Je l'ai trouvé en jambes même si nos jeunes l'ont parfois mis en difficulté. A Toulon, ils ont vraiment un effectif impressionnant... De notre côté, il nous manquait pas mal de joueurs. Dont des recrues comme moi, à cause d'une intoxication alimentaire contractée la semaine du match. C'est dommage car c'est important de jouer pour s'intégrer au sein de sa nouvelle équipe.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |