Matches Amicaux

Matchs amicaux: Toulon conquérant, les Basques doublent la mise, Clermont et Perpignan au même point

Toulon s'est appuyé sur sa mêlée pour vaincre le Racing, Biarritz et Bayonne l'ont emporté alors que Clermont et Perpignan ne se sont pas rassurés.

 
Toulon conquérant, les Basques doublent la mise - Rugby - Matches AmicauxIcon Sport
 

Attendu comme le premier gros affrontement des rencontres de préparation, le duel entre les Toulonnais et les Racingmen n'a finalement pas donné place à un festival offensif (14-6). Pour autant, les contacts furent dignes d'un match officiel de championnat et les deux équipes ont prouvé qu'elles ne souhaitaient pas monter leurs faiblesses à seulement deux semaines du coup d'envoi de la saison. Une chose est certaine cependant, les avants du RCT auront marqué au fer rouge leurs vis-à-vis du Racing. Symbole de cette domination, les deux essais de pénalité dont les Varois ont bénéficié et un Martin Castrogiovanni qui a prouvé que son adaptation au rugby français était déjà en très bonne voie. S'il a joué 55 minutes ce samedi, l'ailier sud-africain Bryan Habana n'a pas eu l'occasion de marquer encore son premier essai sous ses nouvelles couleurs.

Biarritz et Bayonne sont prêts

Pour les clubs basques, tout se passe bien durant la période de pré-saison. Vainqueurs de Perpignan le 19 juillet dernier (28-12), les Bayonnais ont dominé cette fois les joueurs du Stade français qui ont semblé encore en rodage (19-10). Assez logique pour une formation qui disputait son premier match amical. Les Parisiens pourront en outre se féliciter d'avoir retrouvé leur deuxième ligne international, Pascal Papé, absent des terrains depuis février. Rentré en cours de jeu, il a sonné la révolte des siens, marquant même un essai en force. Opposé à Oyonnax, tombeur de Clermont la semaine passée, Biarritz ne s'est pas fait surprendre à Aguilera. Grâce à un Dimitri Yachvili particulièrement inspiré sur les deux premiers essais, les Biarrots n'ont pas laissé la moindre chance aux hommes de Christophe Urios (19-7). Pas forcément récompensé lors du premier acte, le BOPB a fait plier définitivement l'USO au fil du match.

Clermont et Perpignan pas encore rassurés

Enfin, du côté de Vern Cotter et Marc Delpoux, toutes les interrogations ne doivent pas encore avoir trouvé leurs réponses ce vendredi à Aimé-Giral. Dans la chaleur catalane, les deux équipes ont privilégié le combat au jeu (14-14). Et si les Auvergnats ont mené deux fois au score, ils ont été à chaque fois rejoints par les Usapistes. L'essai inscrit par le deuxième ligne, Romain Taofifenua, à cinq minutes du terme, devrait ainsi laisser de nombreux regrets aux Clermontois qui avaient aligné leurs internationaux afin de ne pas se faire surprendre comme contre Oyonnax samedi dernier. A l'Usap, le bilan n'est pas plus reluisant avec toujours aucun succès en trois rencontres amicales.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |