Laurent Labit avant le match amical entre Toulon et le Racing - 8 août 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Matchs amicaux, Racing - Laurent Labit: "On est trop souvent dans "l'agressivité gentlemen""

Labit: "On est trop souvent dans "l'agressivité gentlemen""

Par Fabrice MICHELIER
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/08/2014 à 17:33 -
Par Fabrice MICHELIER - Le 10/08/2014 à 17:33
Défait par l'UBB la semaine dernière, le Racing a connu un nouveau revers ce vendredi en s'inclinant sur la pelouse de Mayol face au RCT (21-19). Mais dans le contenu les Franciliens sont en net progrès. De quoi rassurer l'entraîneur des trois-quarts franciliens, Laurent Labit, avant le début d'un Top 14 où l'agressivité devra être au rendez-vous.
 

Comment jugez-vous ce match face à Toulon, une semaine après celui face à Bordeaux-Bègles ?

Laurent LABIT : Il y a du mieux par rapport à la semaine dernière et ce match face à l'UBB. Il nous faut monter en puissance, car nous avons un début de championnat avec un calendrier relevé. Nous devons être prêts. Ce rendez-vous à Mayol nous permettait de nous rapprocher de ce qu'il se fait de mieux. Avec le staff, nous avons vu ce que nous voulions, à savoir rivaliser avec ce genre d'équipe. Dans ces rencontres là, il faut être présent dans le jeu, le combat et l'engagement. Tout n'a pas été parfait, mais il y a tout de même de bonnes choses à retenir.

Ce match a été marqué par des blessures des deux côtés, qu'en est-il pour le Racing ?

L. L. : Nous avons été perturbés par les blessures. On était partagé entre le fait de ne pas prendre de risque, mais également le besoin pour les joueurs d'avoir du temps de jeu et du rythme. On a préféré sortir Henry Chavancy avant la pause puisqu'il avait été touché à la cheville. Malheureusement, on fait entrer Laulala qui se prend un KO sur son premier ballon. On a également dû lancer Roberts plus tôt que prévu. Il a fallu un peu bricoler en fin de match.

" Même si on travaille bien durant la semaine et que tout se passe bien dans le groupe, le plus important reste le terrain et les matchs. "


Comment jugez-vous votre préparation par rapport à celle de l'an passé ?

L. L. : C'est différent, on peut difficilement comparer. Aujourd'hui, le staff est installé depuis un an. On a également connu moins d'arrivées de joueurs durant l'intersaison et les étrangers sont maintenant bien intégrés. On voit aux entraînements que les systèmes sont mieux assimilés. Mais même si on travaille bien durant la semaine et que tout se passe bien dans le groupe, le plus important reste le terrain et les matchs.

Dans quel(s) domaine(s) votre équipe doit-elle progresser ?

L. L. : Par rapport à la saison dernière, on doit se montrer plus agressif. On est trop souvent dans "l'agressivité gentlemen". Même si l'on doit respecter les adversaires, il faut être des guerriers pendant 1h30 sur le terrain.

Laurent Labit avec ses joueurs avant le match amical Toulon Racing - 8 août 2014
Laurent Labit avec ses joueurs avant le match amical Toulon Racing - 8 août 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • butorauentum11/08/2014 09:02

    Quand tu sèmes l'agressivité comme éléments majeurs dans le jeu, tu récoltes des blessures et tu condamnes ta saison, quel intérêts???

  • trankilkil11/08/2014 08:50

    C'est vous qui êtes compliqué à comprendre...

  • HerriKirolak11/08/2014 00:23

    @onlyrugby . Oui peut être chez toi, chez les ch'tis :-))