Première apparition d'Imanol Harinordoquy sous le maillot toulousain - 1er août 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Matchs amicaux - Première sortie manquée pour les recrues toulousaines

Première sortie manquée pour les recrues toulousaines

Par Fabrice Michelier
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/08/2014 à 11:29 -
Par Fabrice Michelier - Le 02/08/2014 à 11:29
Pour sa première sortie de la saison 2014-2015, le Stade toulousain s'est fait corriger par le RCT, vendredi à Mayol (38-12). Une rencontre qui a cependant permis aux recrues, notamment Alexis Palisson et Imanol Harinordoquy, de faire leurs premiers pas sous leur nouveau maillot. Ces derniers savent qu'il y a encore du travail avant de retrouver toute la sérénité nécessaire pour aborder le Top 14.

Ils espéraient certainement une autre issue pour leur première. Vendredi soir, Alexis Palisson et Imanol Harinordoquy faisaient leurs premiers pas sous le maillot toulousain. Un baptême du feu qui s'est soldé par une lourde défaite 38-12, face au Rugby club toulonnais. Le retour au bercail a donc été difficile pour Palisson, qui portait les couleurs du RCT il y a encore quelques mois "Il y avait beaucoup d'émotion, pour moi, de revenir ici. J'ai reçu un très bel accueil. C'était bizarre de se retrouver dans le vestiaire visiteur et de porter un autre maillot à Mayol". Sur le terrain, l'ailier de 26 ans assure avoir eu de "bonnes sensations" avec ses nouveaux coéquipiers, malgré le résultat. "C'était très compliqué de rentrer dans ce match. On avait peu de rugby derrière nous. Mais on ne va pas chercher des excuses. On a souffert en première mi-temps, on n'avait pas le ballon et on n'était pas en place défensivement. On a été mieux au retour des vestiaires quand on a mis la main sur le ballon", tente d'argumenter Harinordoquy. L'ancien biarrot estime d'ailleurs qu'il faut "se servir de ce match pour bien préparer le suivant (ndlr : vendredi prochain face à l'UBB). On se doit de vite gagner pour prendre du plaisir".

Un deuxième match amical pour retrouver de la confiance

Sur ce qu'il a montré à Mayol, le Stade toulousain a encore beaucoup de travail pour être prêt pour la première journée de championnat. Dépassés défensivement, indisciplinés et peu inspirés en attaque, les hommes de Guy Novès ont semblé loin, très loin du RCT. "La machine Toulon est déjà bien rodée. Il va falloir compter sur eux encore, à nous de nous mettre à leur niveau. Car on n'aura pas le droit à l'erreur dès l'entame de la saison", analyse Palisson. Même son de cloche chez son coéquipier qui avance que Toulouse devra faire mieux dès la semaine prochaine "car après s'en sera terminé des matchs amicaux. Et on doit vite gagner pour prendre du plaisir". Du plaisir et de la confiance, car avec deux matchs à domicile lors des deux premières journées (face à Oyonnax et Castres) les toulousains savent qu'il faudra faire le plein pour ne pas se mettre en difficultés dès le début du Top 14.

Déception des Toulousains après leur défaire à Mayol face à Toulon - 1er août 2014
Déception des Toulousains après leur défaire à Mayol face à Toulon - 1er août 2014 - Icon Sport

 
 

commentaires


  • Mama audigood07/08/2014 17:07

    Toulon est une bonne équipe mais la plus part des joueurs ne sont pas français au stade sur trois recrus une et anglaise même en général ce n'est plus le top 14... c'est la coupe du monde

  • LaurentD1206/08/2014 17:53

    Il faut arrêter de s'exciter sur les matches amicaux, ça ne veut rien dire. Les Toulonnais jouaient chez eux, devant 14 000 spectateurs, les Toulousains venaient pour jouer au ballon et lancer des recrues et de jeunes joueurs. Maintenant, je pense que le RCt sera au dessus cette saison...Du moins au dessus du stade...Si Giteau ne se blesse pas.

  • Haoshi05/08/2014 08:50

    justement non, les deux équipe ont proposé du jeu et du fun ce n'était pas un match tendu ou personne ne veut relancer de peur de prendre une pénalité ou autre, ils étaient la pour prendre du plaisir, jouer au balon, revoir des combinaisons voir leurs placements etc.