Scott Spedding - Bayonne Perpignan - 19 juillet 2013 - Midi Olympique
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Match amical - L'Aviron bayonnais plus en forme que l'Usap (28-12)

Bayonne plus en forme que Perpignan

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/07/2013 à 14:42 -
Par Rugbyrama - Le 20/07/2013 à 14:42
L’Aviron bayonnais est le premier vainqueur de la saison, après son succès 28-12 face à Perpignan lors d’un match amical disputé à Saint-Girons.

C’est toujours bon pour la confiance. Même si le résultat s’avère être anecdotique et sans valeur. Ce vendredi, à Saint-Girons, Bayonne a remporté le premier succès de la saison 2013-2014 en s’imposant devant une formation de Perpignan fébrile en défense (28-12). Soulevant ainsi le trophée Eric-Béchu, l'affiche étant organisée en la mémoire de l'ancien entraîneur d'Albi et de Montpellier, décédé en janvier dernier.

Une rencontre débridée mais marquée par de nombreuses maladresses, ce qui n’est pas anormal en cette période de reprise où les deux équipes ont plutôt effectué du travail physique qu’avec ballon. Les Basques semblent en tout cas être en avance sur les Catalans quant à leur niveau de forme. Mais il ne faut pas omettre de souligner que les hommes de Marc Delpoux rentrent d’un stage à Font-Romeu, ce qui a sûrement dû émousser les organismes des joueurs.

Bayonne bien en place, Perpignan a fait plus tourner

Pour l’anecdote, le premier essai de la saison fut l’œuvre de l’ouvreur gallois de l’Usap, James Hook, qui pointait en coin après une relance de 50m. Malheureusement pour les Catalans, la défense laissait trop d’espace et les Bayonnais ne se sont pas fait prier pour s’engouffrer dans les brèches. Spedding concluait une action de 90m menée par l’arrière basque et l’ailier Fuster. Rouet donnait quant à lui l’avantage à Bayonne peu de temps après, bien aidé par une magnifique remise à l’intérieur de Lovobalavu. L’Aviron n’allait plus être repris, s’avouant bien en place tout au long de la partie.

Perpignan s'accrochait et une interception de Guitoune redonnait un peu d'espoir aux Sang et Or dans le deuxième tiers-temps. C'était toutefois sans compter sur la puissance du numéro 8 bayonnais, Opeti Fonua, recrue en provenance d'Agen, qui marquait en force un essai pour sa première apparition dans les rangs basques. Loustalot scellait le score (28-12) à dix minutes de la fin du troisième et dernier acte pour un succès de Bayonne plutôt logique. L'Usap a davantage fait tourner et aura l'occasion de se reprendre vendredi prochain à Aimé-Giral face à Castres, le champion de France en titre. Les Bayonnais, efficaces avec quatre essais inscrits, devront confirmer dans quinze jours face au Stade français.