Thierry Lacrampe - Clermont Oyonnax - 27 juillet 2013 - Midi Olympique
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Match amical, ASMCA, Thierry Lacrampe (entretien): "Cette fois, c’est parti"

Lacrampe: "En première mi-temps, on a énormément subi à l’impact contre Oyonnax"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/07/2013 à 11:57 -
Par Midi Olympique - Le 29/07/2013 à 11:57
Thierry Lacrampe a disputé sa première rencontre sous le maillot clermontois, samedi face à Oyonnax. Premières sensations.
 

Quelles ont été vos sensations au moment d’enfiler pour la première fois le maillot clermontois?

Thierry LACRAMPE: C’est assez bizarre comme sensation. C’est forcément spécial. On se dit que ça y est, la saison commence et l’aventure clermontoise aussi. Avant chaque première, on cogite aussi toujours un peu. Mais voilà, c’est fait. Et cette fois, c’est parti!

Que retenez-vous de cette première rencontre, perdue face à Oyonnax (23-14)?

T..L.: Il ne faut pas se le cacher: en première période, cela a été très compliqué. On a beaucoup subi. Et les rares fois où on est arrivé dans leur camp, on perdait le ballon. Ils nous ont bien contré. En seconde période, les choses sont allées un peu mieux. D’abord parce qu’on a mis la main sur le ballon. Dans ces conditions, on voit qu’on se crée des occasions et qu’on peut marquer. C’est aussi ce qu’il faut retenir de ce match.

Physiquement, avez-vous été surpris par l’impact des Oyonnaxiens?

T.L.: C’est vrai qu’on a énormément subi à l’impact. Ils ont une belle équipe et surtout solide physiquement. Au centre, par exemple, c’est vraiment costaud. Mais il faut aussi prendre en compte que nos préparations n’ont pas commencé au même moment.

Pour cette première, y’a-t-il eu des moments où vous vous êtes senti perdu sur le terrain?

T.L.: Bien sûr. Je viens juste d’arriver et à certains moments, c’était un peu compliqué de m’y retrouver. En plus, je jouais à la charnière avec Gavin (Hume, N.D.L.R.), qui vient lui aussi d’arriver. Parfois, on était un peu perdu. Tout cela va rentrer dans l’ordre pendant l’été. Il n’y a rien d’inquiétant. Les automatismes vont arriver.