Bouscatel : "C'est la première fois que le rugby s'exporte en Asie" - Media365
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Match à Hong-Kong - René Bouscatel: "Cet événement doit être une première, et non une fin"

Bouscatel: "Ce match à Hong-Kong doit être une première, et non une fin"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/09/2013 à 15:06 -
Par Midi Olympique - Le 05/09/2013 à 15:06
Capitale du Rugby à 7, Hong Kong accueillera le 9 novembre prochain un match amical entre le Stade toulousain et le Racing Métro 92. Il s’agit d’une véritable opportunité de faire découvrir le rugby français en Asie, tant sur le plan sportif que marketing.

Une fois n'est pas coutume, le Top 14 va s'exporter en Asie. Interpellé par le succès des rencontres à quinze, comme la venue des Lions Britanniques ou le match entre les All Blacks et l’Argentine, la société Team One Groupe, à l’initiative du projet, a saisi l’opportunité d’exporter sur un autre continent le rugby français. Pour Philippe Spanghero, directeur associé, notre championnat est capable de "fédérer les spectateurs et les partenaires" à l’étranger. Un défi qui promet autant sportivement qu’en terme logistique ou marketing, comme le démontre le choix des clubs qui s’affronteront. Il s’agit en effet de deux équipes représentant deux villes connues à l’international: le Stade toulousain et le Racing-Métro.

Comme le rappelle Guy Novès, "la période proposée correspond à trois semaines sans match et permettrait de répartir le temps de façon égalitaire entre une semaine de stage sérieuse, une semaine de match, et une semaine de repos". Après avoir étudié les "conséquences et incidences" d’un tel événement, le manager du Stade toulousain,  souvent interpellé par le rythme soutenu de la saison, ne montre pas d’opposition à l’organisation du projet et trouverait d’ailleurs intéressant de travailler dans des "structures différentes" et dans un "milieu peu connu". L’enthousiasme toulousain trouve un écho chez son futur adversaire, comme en témoigne l’entraîneur du Racing, Laurent Travers. Qualifiant le projet d’ "innovant", il pense que c’est une opportunité "extraordinaire pour le club, les joueurs, et l’ensemble du staff".

A la recherche de nouveaux partenaires

Mais le déplacement en Asie ne sera pas seulement l’occasion d’exporter le jeu français et d’assouvir la popularité du Top 14. Il s’agit également d’amener les équipes vers de nouveaux horizons financiers et de convoiter un nouveau public. "Nous sommes deux clubs qui avons réussi à fonder une marque: nous recherchons constamment un nouveau marché, un nouveau public. Aller à Hong Kong est la première marche d’une telle ouverture", souligne le président du Stade toulousain, René Bouscatel. Avant d'ajouter: "Cet événement doit être une première, et non une fin". Arnaud Tourtoulou préfère parler d’un "beau match d’exhibition pour séduire". Axé sur les produits dérivés, les éventuels "corners" ou e-boutiques, le conseiller de Jacky Lorenzetti au Racing Métro 92 voit le marché asiatique comme une opportunité à saisir, puisqu’il permettrait également à son président d’exporter deux autres de ses activités professionnelles, à savoir l’immobilier et la viticulture.

Soutenu par la FFR, la LNR et la Fédération de Rugby de Hong Kong qui doit officiellement accueillir le match pour l’IRB, le projet semble donc convenir à toutes les parties. D’un côté, les joueurs pourront profiter d’un cadre d’entraînement optimal pour éviter de vivre cette coupure dans le calendrier comme une rupture. De l’autre, les dirigeants se voient offrir  l’opportunité d’étendre leur influence marketing et de trouver de nouveaux fonds d’investissement. Le rendez-vous est donc pris pour le 9 novembre prochain.  

 
 

commentaires


  • rv311306/11/2013 19:49

    Au-début, je trouvais que c'était du grand n'importe quoi. Le trajet en avion aller-retour, le décalage, le manque d'envie à Brive, etc... Puis, je me dis que ça ne fait qu'un match en 2/3 semaines. Et, que même si on est encore loin du spectacle offert par le Super Bowl, ça sera quand même un beau match de gala avec deux équipes joueuses et que je vais me régaler à regarder samedi matin. J'imagine bien la finale du TOP 14 qui durerait 4 heures avec des shows, un mini concert, et tout le tatouin et qui serait badée par les américains en plein milieu de la nuit... Oulala ! Je m'emporte ...

  • rv311306/11/2013 19:40

    C'est pas hong kong. C'est p...aing kong !!

  • rv311306/11/2013 19:36

    Ou au Maracana...