Burban - Stade français Argentine - 4 aout 2012 - AFP
 
Article
commentaires
Matches Amicaux

Le Stade français s'offre le scalp de l'Argentine


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 05/08/2012 à 15:39 -
Par Rugbyrama - Le 05/08/2012 à 15:39
Le Stade français s'offre le scalp de l'ArgentineAprès deux lourdes défaites contre Bayonne (38-18) et Toulon (40-12), le Stade français s'est enfin imposé en match de préparation. Et quelle victoire ! Un succès (25-21) acquis contre des Pumas au grand complet appliqués à préparer le Four-Nations.

Si certaines équipes préfèrent engranger de la confiance en jouant leurs matches amicaux à domicile et contre des adversaires présumés plus faibles, c'est loin d'être le cas du Stade français. Les Parisiens ont en effet décidé de disputer leurs quatre rencontres de préparation loin de leurs bases. Après deux défaites contre Bayonne et Toulon, ils ont signé une authentique performance en allant s'imposer contre les Pumas (25-21) à Buenos Aires. Les Argentins, en pleine préparation pour les Four-Nations qu’ils entameront le 18 août par un déplacement en Afrique du Sud, avaient aligné une équipe-type. Albacete, Imhoff, Fernandez, Creevy, Hernandez, Fernández Lobbe et consorts, ils étaient tous là. Les hommes de Richard Pool-Jones étaient quant à eux privés de Felipe Contepomi, inscrit sur la feuille de match, mais finalement préservé.

Parisse: "Une victoire incroyable"

Les entraîneurs parisiens ont eu raison de ne pas s'affoler. Au sortir de la défaite contre Toulon (40-12), David Auradou déclarait en effet dans l’édition de Midi olympique du 30 juillet "qu'il s'attendait à ce départ" et que "beaucoup de matches amicaux avaient été programmés". A Buenos Aires, samedi, le sang froid parisien a payé, car l'entame du match fut argentine: avec un essai d'Agulla associé à trois pénalités et une transformation de Hernandez, les Pumas viraient en tête à la pause (16-12). Les Argentins enfonçaient le clou peu après la reprise avec un essai de Juan Imhoff, avant de subir le réveil des joueurs de la capitale. Le talonneur Laurent Sempéré marquait et la botte de Jérôme Fillol faisait le reste.

Le capitaine Sergio Parisse ne cachait pas sa joie à la fin du match: "C'est une victoire incroyable ! Je ne crois pas que nous ayons vu un très grand match de rugby ce soir car il n'y avait pas énormément de rythme, mais le plus important est que nous commencions bien notre tournée". Le club aux treize boucliers de Brennus s'offre donc une victoire de prestige, la première de l'avant-saison, face à des Argentins peut-être émoussés du fait de leur préparation physique. Reste à confirmer face à ces mêmes Pumas, qu'ils retrouveront le 10 août prochain, un peu plus d'une semaine avant l'ouverture du Top 14 et une réception de Montpellier.