Matches Amicaux

Agen s'est rassuré

Apres une première victoire face à Carcassonne (45-13), puis une lourde défaite infligée par Biarritz (7-42), les Agenais ont réagi ce vendredi pour leur troisième match de préparation en remportant le trophée Alfred-Armandie sur le score de 35 à 20 face à Bristol.

 
Agen s'est rassuré - Rugby - Matches AmicauxIcon Sport
 

Après la correction reçue à Biarritz, les Agenais avaient à coeur de rectifier les choses. Et c'est ce qu'ils ont fait vendredi face aux Anglais de Bristol dans leur antre d'Armandie. Les Lot-et-Garonnais commencent à peine à digérer la grosse préparation physique effectuée et les deux premiers matchs amicaux qui ont été joués à moins d'une semaine d'intervalle. Une victoire encourageante face à une équipe qui, selon les mots de l'ailier international Jean-Francois Coux (2 sélections), est une équipe "typiquement anglaise qui a mis beaucoup d'intensité dans le combat lors des premières minutes du match. C'est une équipe solide, avec un fort jeu au sol, et les caractéristiques anglaises au niveau du grattage dans les rucks... Certes, ils sont en deuxième division anglaise, mais c'est une très bonne équipe de D2. Un adversaire toujours intéressant pour s'étalonner..." Et Agen dans tout ça ? Le club aux 8 Brennus s'est rassuré dans le jeu. "On a fait une très bonne première mi-temps même si on a laissé tomber beaucoup de ballons. Il y a eu quelques beaux mouvements, c'est de bon augure. Parmi les secteurs du jeu qui ont rassuré, la mêlée fermée est une satisfaction,qui se situe dans la continuité du match face à Biarritz", a continué Coux.

Etre prêt contre le Racing

Maintenant pour le SUALG, il s'agira d'être prêt dans deux semaines pour l'ouverture du championnat face au Racing. "On a encore pas mal de boulot à effectuer, on a deux semaines pour y penser. Après c'est clair que la compétition c'est une autre dimension". Les Agenais vont vivre une saison de transition, entre raison et ambition. Ambition, car le club a inauguré cette année un nouvel espace médical et sportif. Raison car il va falloir digérer les départs de Christophe Deylaud et Christian Lanta, mais aussi Maxime Machenaud et Brice Dulin, partis respectivement faire les beaux jours du Racing et de Castres. Le club a également perdu le néo-retraité Badenhorst qui était le leader emblématique et capitaine... les chantiers ne manquent pas.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |