Article
commentaires

LNR: Seize candidats pour onze places au Comité directeur


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 27/10/2012 à 10:16 -
Par Rugbyrama - Le 27/10/2012 à 10:16
LNR: Seize candidats pour onze places au Comité directeurSeize candidats se sont déclarés pour onze places à pourvoir au sein du Comité directeur de la Ligue nationale de rugby (LNR), qui sera élu lors de l'Assemblée générale de l'instance régissant le secteur professionnel français le 16 novembre à Paris.

L'Assemblée générale de la Ligue (43 membres) est appelée à élire le nouveau Comité directeur. Le président de la LNR sera ensuite élu par l'Assemblée générale parmi les membres du Comité directeur et sur proposition de celui-ci. Le président sortant, Pierre-Yves Revol, n'a pas souhaité se représenter.

Sept présidents de clubs de Top 14 sont candidats pour cinq places dévolues. Les candidatures de Mourad Boudjellal (Toulon), Marc Chérèque (Grenoble), Jacky Lorenzetti (Racing-Métro) et Alain Tingaud (Agen) viennent s'ajouter à celles des membres sortants René Bouscatel (Toulouse), Paul Goze (Perpignan) et René Fontès (Clermont).

Pour la Pro D2 (3 postes à pourvoir), les candidatures de Christian Millette (Aurillac) et Alain Carré (Colomiers) viennent s'ajouter à celles des sortants Lucien Simon (Aix-en-Provence) et Jean-Marc Manducher (Oyonnax). La troisième place est vacante depuis la démission de M. Chérèque dans la foulée de l'accession de Grenoble au Top 14.

Cinq candidats se sont déclarés pour les trois places du collège des personnalités qualifiées: les vices-présidents sortants de la LNR Patrick Wolff -seul candidat publiquement déclaré à la présidence de la LNR- et Thierry Pérez, Jean-Pierre Lux, membre sortant et président de l'ERC, société organisatrice des compétitions européennes, mais aussi l'ancien président du Stade français Max Guazzini et l'ancien président de Bayonne Francis Salagoïty.

Le quatrième poste, sur proposition de la Fédération, restera occupé par Jean-Paul Dumond.

Deux membres sortants du Comité directeur ne sont pas candidats: Pierre-Yves Revol et Laurent Lubrano, ce dernier élu en 2008 comme personnalité qualifiée.

Les noms de MM. Wolff, Guazzini, Pérez et Fontès sont régulièrement avancés pour la succession de M. Revol.