Celtic League

Shane Williams, des adieux qui n'en finissent pas

Le petit ailier gallois a réussi un ultime exploit avant de se retirer en offrant la Ligue Celte aux Ospreys. Dernier baisser de rideau samedi à Cardiff.

 
Les adieux de Williams - Rugby - Celtic LeagueIcon Sport
 

Le lutin malicieux a frappé jusqu'au bout. Pour son dernier match officiel, Shane Williams (35 ans) a offert le titre de la Ligue Celte aux Ospreys. Il a inscrit deux essais sur le terrain du Leinster, pourtant sacré champion d'Europe une semaine auparavant, et les Gallois se sont imposés 31-30. Pour faire bon poids, Shane Williams a marqué son deuxième essai en coin à la 78e minute laissant le soin à Dan Biggar de réussir la transformation de la victoire. “Je suis très heureux bien sûr. Le titre dont on se rappelle est toujours le dernier. Mais je suis heureux pour les Ospreys car nous avons connu des hauts et des bas cette saison avec une équipe en partie renouvelée. Ce ne fut pas facile pour nous d'être constants. Mais je sais que tous ces gars représentent le futur et ma place est désormais dans les gradins pour les voir jouer.”

La der avec les Barbarians

Quelle carrière aura réussi le minuscule ailier de Neath-Swansea, sélectionné pour la première fois en 2000, puis snobé pendant plus de deux ans par Graham Henry qui ne le pensait pas capable de tenir la route sur la scène internationale. Il n'est revenu au premier plan qu'en 2003, presque par hasard quand il fut sélectionné in extremis pour la Coupe du monde en qualité de remplaçant capable de couvrir les postes d'ailier et de demi de mêlée. Et puis, il y eut ce fameux match de Sydney quand l'équipe réserve des Gallois réussit à faire trembler les All Blacks (53-37) en marquant quatre essais avant de faiblir sur la fin. Shane Williams prouva ce jour-là que le talent n'est pas une question de kilos et de centimètres, il n'allait plus quitter la tunique rouge portant le record d'essais à 58 (60 en comptant ceux des Lions) dont un quadruplé contre le Japon et l'essai du Grand Chelem contre la France en 2008.

Il avait dit adieu au maillot national après le dernier Mondial et l'on ne pensait pas à ce moment-là à ce scénario de rêve avec les Ospreys. Comme toutes les stars, il fait des adieux qui n'en finissent plus. Mais il a donné un dernier rendez-vous à ses admirateurs, et il jouera encore samedi à Cardiff mais avec le maillot des Barbarians contre le pays de Galles évidemment. Cette fois, ce sera vraiment fini.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |