wayne evans newport gwent dragons 2008-2009 - Icon Sport
 
Ligue Celtique

Un brin de Celtes !

Un brin de Celtes !

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 10/12/2009 à 09:19
Après chaque journée de Ligue celtique, retrouvez sur notre site tout ce qu'il faut retenir des derniers matchs de la compétition. L'occasion, pour cette 8e journée, de revenir sur l'actualité d'adversaires des clubs français (Munster, Gwent Dragons, Ulster et Cardiff) ce week-end en Coupe d'Europe.
 

A retenir

L’Ecosse en fête. Les deux clubs écossais ont bouleversé la hiérarchie ce week-end en prenant les commandes de la Ligue Celtique. Glasgow s’impose dans le vent et la pluie face à la province de l’Ulster, qui reçoit le Stade français samedi, à Ravenhill (13-25). Les Warriors ont acquis leur victoire grâce à un grand Dan Parks, auteur de 20 points, qui confirment sa place de meilleur réalisateur de la Ligue devant l’Irlandais du Munster Ian Humphreys et l’Ecossais d’Edimbourg Chris Paterson. Thom Evans a ajouté en fin de match un peu d’éclat à cette rencontre en inscrivant un essai (67e) qui scella le succès des Warriors et surtout leur première place au classement. Derrière, les Ecossais d’Edimbourg s’emparent de la deuxième place. Une victoire d’un petit point leur a suffi à Llanelli (16-17). Chaque équipe a inscrit deux essais, Laidlaw (47e) et Hamilton (56e) pour les Ecossais contre Pugh (30e) et Willaims (52e). Sur une pénalité, Stephen Jones a ramené les Scarlets à un point (69e) mais les Gallois ont concédé leur sixième défaites en huit rencontres.

Le match

Le choc entre les Ospreys et le Munster est revenu aux Gallois (19-14). Ces derniers ont pris leur revanche de l’an dernier où ils s’étaient inclinés à trois reprises en encaissant au total plus de 100 points lors de ces trois rencontres. Pourtant les conditions climatiques étaient idéales pour les champions en titre. Sous une pluie diluvienne au Liberty Stadium de Swansea, le Munster, qui se déplace à Perpignan ce vendredi, a fait faux bond à sa réputation d’éternel vainqueur dans de telles conditions. Les Irlandais avaient pourtant ouvert le score par un essai de pénalité (7e) mais ils ont ensuite regardé Dan Biggar faire le spectacle, avec 14 points au pied. Après la mi-temps, les Ospreys sont revenus idéalement sur le terrain avec un essai en coin de Tommy Bowe (43e) après un bon travail de Gareth Owen et l’inévitable Dan Biggar. Nick Williams (73e) a donné du piment à la fin de match mais les Ospreys ont tenu bon.

Le joueur

Le demi d’ouverture des Ospreys, Dan Biggar a mis dans l’ombre son vis-à-vis irlandais Ronan O’Gara. Auteur de 14 points (trois pénalités, un drop, une transformation), le jeune gallois, âgé de 20 ans impressionne. Titulaire à cinq reprises en Ligue celte, il a déjà inscrit 52 points, soit trois points de moins que l’an dernier avec dix titularisations. Un futur grand ce Dan qui compte trois sélections avec l’équipe galloise. Avec Stephen Jones, le Pays-de-Galles possède deux demis d’ouverture de classe mondiale.

La surprise

Leinster, jusque là leader de la Ligue, a sévèrement chuté à Newport (30-14). Les Dragons, futurs adversaires de Biarritz, ont été surprenants. Ils ont pris le points de bonus offensif le plus rapidement de la saison. En l’espace de 35 minutes, la rencontre était pliée en leur faveur. Brew (5e), Arlidge (22e), Evans (28e) et Fussel (35e) inscrivaient les quatre essais de leur équipe. Bien sûr, le Leinster a fait tourner son effectif en vu des rencontres de Coupe d’Europe mais la performance est là. Les Irlandais inscrivaient un essai pas Keogh (78e) en toute fin de match mais leur réveil était bien trop tardif.

Les résultats :

Cardiff/Connacht : 21-9 ; Llanelli/Edimbourg : 16-17 ; Ulster/Glasgow : 13-25 ; Ospreys/Munster : 19-14 ; Newport/Leinster.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×