Article
commentaires

Le rugby est le sport le plus touché par le dopage!


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 27/03/2013 à 17:15 -
Par Rugbyrama - Le 27/03/2013 à 17:15
Le rugby est le sport le plus touché par le dopage!L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a annoncé mercredi qu'en 2012, le rugby a été le sport le plus touché par le dopage en proportion des contrôles effectués. Françoise Lasne, directrice du département des analyses de l'AFLD, a précisé que la substance dopante la plus rencontrée est le cannabis.

"Je me suis intéressée aux sports sur lesquels au moins 400 échantillons nous sont parvenus (394 pour le basket-ball) en 2012 afin d'avoir des statistiques fiables. Huit disciplines correspondent à ce critère. Si nous tenons compte de toutes les molécules interdites présentes sur la liste de l'Agence mondiale antidopage, le sport qui donne le plus haut pourcentage (de cas positifs) est le rugby", a déclaré Françoise Lasne devant la commission d'enquête du Sénat sur l'efficacité de la lutte contre le dopage.

Elle a aussi expliqué que "la substance dopante la plus rencontrée est le cannabis."

La directrice a donc également procédé à ce calcul en excluant le cannabis "un dopant indirect dans la mesure où il désinhibe, mais qui n'améliore pas directement la performance" et c'est de nouveau le rugby qui apparaît malgré tout comme le sport le plus touché.

"Si l'on exclut le cannabis, le rugby reste en tête, devant l'athlétisme, le triathlon, puis le cyclisme, la natation, le football, le basket-ball et le handball", a énuméré Françoise Lasne.

La directrice de l'AFLD a également dévoilé le nombre de contrôles pratiqués par l'AFLD dans chacune des disciplines et ayant abouti à ces conclusions. Le cyclisme apparaît ainsi, et de loin, comme le sport le plus contrôlé en 2012, avec 1812 échantillons analysés. Dans l'ordre, apparaissent ensuite l'athlétisme avec 1164 échantillons, le rugby (588), le football (548), le handball (452), le triathlon (433), la natation (418) et le basket-ball.

 
 

commentaires


  • spartacus136529/03/2013 10:58

    Lisez bien le rapport de la " spécialiste" : visiblement, il s'agit de conclusions reposant sur des statistiques. Pas des faits mais des extrapolations sur des statistiques mathématiques . Le doute engendre la méfiance et le dégoût dans ce genre d'affaire. Cela étant posé en préalable, il est aisé de conclure à une campagne de dénigrement. Reste à savoir qui peut bien avoir intérêt à trainer le rugby dans la boue...

  • zizou314729/03/2013 10:12

    Pour le cannabis il faut savoir que dans l'herbe il n'y a que 5 % de cannabinol et dans l'huile , la plus toxique ( 80 % ) . Cette forme que l'on trouve peu en France en fait l'une des drogues les plus dangeureuses. Pour la résine , la forme la plus courante, elle présente un taux de cannabinol particulièrement préocupante . Dire que le cannabis est sans danger me fait sourire

  • Kiwirooster29/03/2013 01:14

    @Zurg Tu confonds produits dopants (qui accélèrent l'oxygénation et la production de globule rouges) et produits destinées à accroitre la masse musculaire de type protéines en poudre et créatine. La créatine est autorisé dans l'hémisphère sud et toute aussi généralisée dans le nord malgré son interdiction en France. La NRL c'est encore différent, tous les cas de drogues ont été des drogues dites récréatives (cannabis cocaine, etc) prises dans le cadre de soirées arrosées. L'alcoolisme (binge drinking) est aussi un problème donc ça n'est pas la performance qui est recherchée. On n'est pas dans une configuration type cyclisme avec des "pôts Flamands", pochettes de sang, anabolysants, etc.