Getty Images

Le joueur de la semaine (La Rochelle) : Geoffrey Doumayrou a tout d'un grand

Le joueur de la semaine : Doumayrou a tout d'un grand

Le 16/10/2017 à 07:43Mis à jour Le 16/10/2017 à 16:37

Midi Olympique a sacré Geoffrey Doumayrou Oscar de la Semaine. Le centre rochelais a crevé l’écran au Stoop Memorial.

La Rochelle a frappé fort en s’imposant en Angleterre dès le premier match de son histoire en Coupe d’Europe (34-27). Les Harlequins, c’est quand même une solide écurie d’outre-manche. Patrice Collazo fut particulièrement chaleureux à l’endroit de ses joueurs mais si on doit garder un seul souvenir de cette rencontre, ce sera la partie étourdissante de Geoffrey Doumayrou. Le transfuge du Stade Français n’est pas encore un nom très connu du grand public mais il pourrait le devenir, cinq ou six ans après.

En effet, le fils d’un ancien joueur de l’AS Béziers champion en 1983, avait été convoqué par Philippe Saint-André en 2012 pour la première tournée de son mandat, en Argentine. Mais il n’avait joué aucun des deux tests. Il évoluait à l’époque à Montpellier. On pensait qu’il serait le troisième international formé au Pic Saint-Loup après François Trinh-Duc et Fulgence Ouedraogo. Hélas pour lui, son expérience s’arrêta là, jamais PSA ne repensa à lui. Même le titre de champion de France du Stade Français en 2015 ne lui a rien apporté à ce niveau-là

Graine d’international

Guy Novès lui offrira-t-il une nouvelle chance ? On peut le supposer en tout cas, Greg Cooper, l’entraîneur du Stade Français n’a pas hésité à dire : "S’il était Néo-Zélandais, il jouerait pour les All Blacks." Ca doit bien vouloir dire quelque-chose. A Twickenham (le quartier, pas le stade), il a livré une prestation de très haute facture samedi soir au Stoop Stadium. Jusqu’à sa sortie à la 66e minute, il a avancé sur chaque impact et a su créer des brèches au centre du terrain. Avec un doublé à la clé (25e, 45e) et un travail décisif sur l’essai de Priso à la demi-heure de jeu. Décisif sur trois essais sur quatre, donc. Il a aussi eu la présence et l’efficacité qu’on lui connaît en défense.

A la 25e, il marquait à la conclusion d’une relance magnifique débutée par Sinzelle dans son en-but. Après avoir cassé plusieurs plaquages, il servait Jason Eaton qui lui redonnait la balle intérieur à cinq mètres de la ligne. Vingt minutes plus tard, il venait au soutien de Ryan Lamb, qui venait de percer plein champ, pour offrir l'essai du bonus offensif à ses coéquipiers. Sur l’essai de Priso, il a percé plein champ pour installer le jeu dans les 22 adverses. Retenez donc bien ce nom Dou-may-rou ! Il risque d’être prononcé très souvent cette saison quand on constate la puissance de la dynamique rochelaise.

Geoffrey Doumayrou (La Rochelle)

Geoffrey Doumayrou (La Rochelle)Getty Images

0
0