Mourad Boudjellal - Toulon - 9 juin 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires

Boudjellal: "Karchériser l'équipe de France de foot"

Boudjellal: "Karchériser l'équipe de France de foot"

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 26/06/2012 à 12:11 -
Par Rugbyrama - Le 26/06/2012 à 12:11
Invité à discuter du cas des joueurs de l'équipe de France de football, le président de Toulon, Mourad Boudjellal, a critiqué vertement ce qu'il appelle "des petites frappes de banlieue". Il prône même l'exclusion de certains joueurs...

Mourad Boudjellal n'est pas du genre à garder ses sentiments pour lui. Cette saison, il l'a encore prouvé lors de plusieurs déclarations à l'encontre des arbitres ou de la FFR qui lui ont notamment valu une longue suspension. Mais les réactions du président de Toulon ne concernent pas uniquement le monde du rugby. Il l'a prouvé dans les colonnes du Parisien. Particulièrement outré par le comportement et certaines attitudes de joueurs de l'équipe de France de football, éliminée en quart de finale de l'Euro samedi soir contre l'Espagne (0-2), il l'a fait savoir: "Samedi, j’avais honte. Je ne me reconnais pas dans cette équipe".

"Ce sont des enfants gâtés"

Et Boudjellal s'en est particulièrement pris à une frange de l'effectif des Bleus. Clairement, il n'épargnent pas certains éléments: "Ce sont des garçons qui ont l’habitude de parler en verlan, mais ils mènent leur vie en verlan également. Ils ont commencé par gagner beaucoup d’argent et ils l’ont placé de tout le reste. Ce sont des enfants gâtés dont on fait des stars qui se comportent comme des petites frappes de banlieue". Au-delà de leur résultat sportif, c'est donc essentiellement à leur façon de fonctionner que Mourad Boudjellal s'est attaqué.

"Ils ne répondent plus à aucun de leurs devoirs"

Finalement, le président du RCT prône même une politique franche. Et se montre favorable à l'exclusion de plusieurs joueurs des équipes nationales. "Ça me coûte de dire ça mais il faudrait karchériser cette équipe de France, lance ainsi Boudjellal. Il faudrait se séparer de ces jeunes qui ne répondent plus à aucun de leurs devoirs. Ils devraient transmettre l’amour de leur pays et au lieu de ça, que retient un gamin des cités du comportement de Nasri ?" Des propos qui risquent encore de ne pas passer inaperçus...

 
Les commentaires sont désactivés pour cette publication