Steeve Barry - France 7 - Fin 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Rugby à 7

IRB Sevens - Opération rattrapage pour les Bleus à 7 en Asie

Opération rattrapage pour les Bleus à 7 en Asie

Par Clément Mazella
Dernière mise à jour Le 21/03/2014 à 10:14 -
Par Clément Mazella - Le 21/03/2014 à 10:14
Après un Tournoi de Wellington raté, début février, les Bleus du VII s’apprêtent à disputer deux nouvelles manches du circuit mondiales en Asie. Avant Hong-Kong, les Français, qui voient le retour de deux blessés et l’arrivée d’un petit nouveau, jouent à Tokyo ce week-end, où deux grosses sélections, Fidji et Samoa, les attendent en poule.

Ils se sont envolés samedi pour la tournée asiatique des World Series. Après Las Vegas et Wellington début février, voilà donc l’équipe de France de rugby à VII à Tokyo, se remettant encore du décalage horaire. Ce week-end, les Bleus disputeront au Japon la sixième manche du circuit mondial (sur neuf), avant de filer à Hong-Kong, la semaine suivante. Avec pour objectif de se racheter après leur dernière prestation. Parce que, s’ils ont frôlé la meilleure performance de leur saison aux Etats-Unis (éliminés in extremis 14-17 en quarts de Cup face au Canada), les Français ont ensuite échoué en demi-finale de Bowl, en Nouvelle-Zélande, chutant d’une place au classement IRB (10e). "Les points ne sont pas une obsession", nuance Frédéric Pomarel.

Et l’entraîneur français de recadrer: "Bien jouer, bien défendre, mettre en place notre projet face à de grosses nations, et puis accumuler encore et encore de l’expérience sont nos objectifs". Son groupe pourra notamment compter sur deux joueurs d’expérience de retour de blessure, Terry Bouhraoua et Jean-Baptiste Gobelet, à qui il faudra "laisser du temps", prévient le sélectionneur qui doit encore faire face à l’absence de Vincent Deniau, ajoutée à celle de Manoël Dall’Igna, "en indélicatesse avec ses tendons rotuliens". Le douzième joueur du groupe sera ainsi le Racingman Virimi Vakatawa qui fêtera, en Asie, sa première en équipe de France. "Mais il a déjà joué à 7 comme tout Fidjien qui se respecte !", coupe Frédéric Pomarel. Son profil "puissant et rapide dans sa capacité à gagner" est justement recherché par l’entraîneur des Bleus qui a profité d’une bonne "opportunité de proximité" et de "bons rapports avec les coachs du Racing" pour le sélectionner.

Des adversaires samoans et fidjiens "supérieurs" dans le jeu

Même s’il a "beaucoup de choses à intégrer avant d’être performant dans tous les secteurs" selon l’entraîneur, le jeune Vakatawa ne sera pas de trop face aux solides adversaires des Bleus au pays du Soleil-Levant. En phase de poules, samedi, ce sont les Fidji qui attendent les Tricolores (10h, soit 2h en France), avant les Samoa (13h40, soit 5h40 dans l’Hexagone) puis les Etats-Unis (17h30, soit 9h30 chez nous). Pour Frédéric Pomarel, une qualification en Cup sera "compliquée" à aller chercher, tant Fidjiens (3e à l’IRB) et Samoans (6e) paraissent "supérieurs" au niveau du jeu récemment affiché. Les premiers nommés, rapides, physiques, et "très bons en contre-attaques" d’après le coach français, ne sont autres que les meilleurs marqueurs d’essais du circuit, lorsque les seconds aiment user leurs adversaires à base d’un jeu fait de nombreuses passes, de mouvement et "de puissance dans les duels".

A Marcoussis, ces dernières semaines, c’est la "rigueur collective défensive", un des plus gros points faibles de l’équipe de France, qui a d’abord été travaillé. Sans oublier l’organisation en attaque et contre-attaque avec, notamment "la capacité à déplacer vite le ballon en bout de ligne et avancer dans le couloir des 15 mètres", détaille Frédéric Pomarel. Et de se montrer optimiste: "Il y a à la fois de l’impatience et de l’envie, j’espère, de se rattraper des dernières prestations". Il positive, par ailleurs, d’affronter les Fidji en ouverture du Tournoi, samedi: "Quitte à les jouer, c’est bien de le faire en premier. Il leur arrivait par le passé de ne pas être toujours réveillé sur le premier match". Si tous les joueurs ne seront pas en pleine possession de leurs moyens à Tokyo, les Français tenteront au moins de faire mieux que leur dernière confrontation face aux Îliens (défaite 26-5, quatre essais à un).

Bouhraoua - France 7 - Coupe du monde 2013
Bouhraoua - France 7 - Coupe du monde 2013 - Other Agency
 
 

commentaires


  • geobra21/03/2014 17:01

    4 commentaires pour un sujet posté il y a plus de 6h, en fait le 7 tout le monde s'en fout !!!

  • Frédéric Villon21/03/2014 13:27

    Question, les fédérations à 7 sont elles tjs sous l'égide de l'IRB où dépendent elles maintenant du CIO car si c'était le cas ça résoudrait le problème de savoir si Tulou est sélectionnable ou non.

  • jacq4y21/03/2014 13:24

    Incroyable ! Un article sur le rugby à 7 sur ce site !!! C'est tellement rare qu'on se demande si c'est un sport olympique ! Un conseil : parlez des résultats des tournois et pas que du parcours des Bleus, ça changera...