Afrique du Sud Ndungane 2010 Boks - AFP
 
Test-matchs

Les Boks répondent présents

Les Boks répondent présents

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 05/06/2010 à 17:45 -
Par Rugbyrama - Le 05/06/2010 à 17:45
L'Afrique du Sud, qui présentait une équipe remaniée, a longtemps souffert au Millennium Stadium, contre le pays de Galles, ce samedi. Mais les champions du monde ont fini par s'imposer (34-31). Les Springboks ont ainsi préparé de manière idéale leur test contre la France, dans une semaine au Cap.
 

Les champions du monde sud-africains ont eu besoin de vingt minutes pour débuter réellement leur saison internationale. Vingt minutes pendant lesquelles les Springboks ont été étouffés par une équipe du pays de Galles fidèle à sa philosophie de jeu, joueuse à l'excès et voulant imposer un rythme diabolique. Un enthousiasme qui a perturbé des Sud-Africains et notamment François Steyn qui trouvait une touche directe pour son premier ballon. Il offrait la possibilité aux Gallois de s'installer dans le camp adverse dès les premières secondes de la rencontre. Une pression locale rapidement récompensée par deux pénalités de Stephen Jones, un drop et un essai de James Hook (21e).

Le retour des Boks...

Une entame remarquable qui permettait aux joueurs de Warren Gatland de mener 16 à 3. L'Afrique du Sud, véritablement en rodage avec une composition d'équipe expérimentale, ne savait pas vraiment où donner de la tête. Et même les cadres, comme le talonneur John Smit (l'ancien clermontois offrait l'essai gallois avec une passe hasardeuse sur ses propres quarante mètres), commettaient des erreurs impardonnables sur la scène internationale. Mais les champions du monde se montraient orgueilleux, conscients qu'ils pouvaient réellement exploser au Millennium Stadium. En fin de première période, ils revenaient dans la rencontre grâce à deux pénalités de Ruan Pienaar et un essai de l'ailier Odwa Ndungane après une action confuse avec un ballon qui a longtemps trainé avant d'être récupéré par l'ouvreur sud-africain. A la pause, les Springboks ne comptaient que deux points de retard (16-14). Dès le retour des vestiaires, les hommes de Peter De Villiers insistaient et ils inscrivaient deux nouveaux essais lors des vingt premières minutes du deuxième acte pour mener 31 à 19.

… avant le coup de fatigue

A l'heure de jeu, les champions du monde avaient fourni les efforts nécessaires pour mater l'enthousiasme gallois. Mais les Sud-Africains payaient physiquement ce retournement de situation. Ils baissaient de rythme pendant les vingt dernières minutes et les Diables Rouges, spécialistes des victoires dans les dernières minutes, retrouvaient un peu de maîtrise pour conserver le ballon et occuper le camp adverse. Ils inscrivaient deux essais en quatre minutes (73e et 77e) mais une pénalité de Ruan Pienaar pour un hors-jeu gallois à la 75e minute permettait aux champions du monde de s'imposer.

Un succès qui lance parfaitement la saison de l'Afrique du Sud et qui permet de mieux comprendre le défi qui attend l'équipe de France samedi prochain au Cap.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×