Test-matchs

Genevois: "Ne pas rentrer dans leur jeu"

Le talonneur de Bourgoin Jean-Philippe Genevois sera titulaire avec l'équipe de France A qui affronte l'Italie A ce vendredi en Roumanie. Il se veut prudent face à une formation transalpine toujours difficile à manoeuvrer et considère que pour l'emporter, les Français devront garder leur maîtrise.

 
"Garder notre maîtrise" - Rugby - Test-matchs Midi Olympique
 

Dans quel état d'esprit abordez-vous cette rencontre inaugurale face à l'Italie A ?

J.-P. G.- On attend toujours avec impatience le premier match d'une compétition. Ces matchs sont généralement très révélateurs quant à la suite des événements. Il s'agira de la première étape de ce Tournoi, qu'il est très important de négocier au mieux.

Huit jours de préparation, c'est beaucoup et peu à la fois... N'appréhendez-vous pas un certain manque de repères communs ?

J.-P. G.- Nous nous sommes surtout attachés à travailler les choses primordiales : la touche, la mêlée... De manière globale, la conquête a plutôt bien été abordée. Ensuite, quant au système de jeu que nous voulons mettre en place, nous allons devoir trouver des repères. Mais à ce sujet, même si certains détails changent, nous avons tous les mêmes consignes en club.

La forte chaleur annoncée sur Bucarest ne sera-t-elle pas un frein à vos ambitions de jeu ?

J.-P. G.- La chaleur sera la même pour tous. Et de toute façon, le jeu que nous voulons mettre en place passera d'abord par une conquête propre. C'est uniquement en mettant beaucoup d'implication dans ce secteur que nous pourrons ambitionner quoi que ce soit. En ce qui concerne la mêlée, nous avons beaucoup travaillé à l'entraînement, tout le monde a travaillé avec tout le monde. C'est toujours intéressant de connaître de nouveaux joueurs. Ne reste plus qu'à se mettre au service du collectif.

D'un point de vue personnel, vous attendiez-vous à faire partie de cette sélection ?

J.-P. G.- En tout cas, j'ai essayé de travailler pour. Dès lors que j'ai appris qu'une sélection de France A participerait à un tournoi en Roumanie, cela est devenu un objectif personnel. J'ai en plus la chance d'évoluer dans un club pour qui la conquête est primordiale, où je suis très bien épaulé par d'excellents piliers et une super deuxième ligne. Cela m'a permis de m'exprimer dans un contexte plutôt favorable, même si cela ne rend pas toutes les choses plus faciles.

A quel genre de match vous attendez-vous ?

J.-P. G.- Je m'attends à une équipe italienne traditionnelle, avec une certaine mentalité. À des joueurs qui vont chercher à nous embrouiller, à hâcher le jeu. À nous ne ne pas rentrer dans ce jeu-là et de garder notre maîtrise.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |